Haïti : des nouvelles de Jacmel

Publié le 18 janvier 2010 | Modifié le 04 janvier 2016

Près de Port-au-Pince, la ville de Jacmel a également souffert du séisme. Premier bilan sur place.

Le séisme qui a frappé Haïti mardi en fin d’après-midi n’a pas épargné Jacmel, ville du sud-est du pays. On dénombre déjà 332 morts dans cette seule ville. Et ce nombre va encore augmenter dans les prochains jours, des corps étant encore coincés sous les décombres. Une école et une église se sont effondrées sur 150 personnes. Pour l’instant, 420 blessés ont été recensés.

12 000 familles ont été affectées par le séisme à Jacmel et ses environs.  6 000 personnes vivent aujourd’hui dans les trois camps qui sont nés dans la ville. Près de Jacmel, à  Côte-de-fer, ce sont 2000 personnes qui ont trouvé refuge dans deux camps de déplacés. 

Des patients à évacuer

A Jacmel, on dénombre pour l’instant 8 335 maisons endommagées par le séisme, dont 2 500 détruites. De nombreux bâtiments privés, publics et commerciaux devront être entièrement reconstruits.

43 écoles ont également été détruites ou endommagées, tout comme six infrastructures de soins. L’hôpital Saint-Michel a été réinstallé dans une église.

On compte aujourd’hui 63 nouveaux blessés hospitalisés et 21 patients ont besoin d’une évacuation d’urgence pour être soignés.

 

Lire l’interview de Guido Cornale, représentant de l’UNICEF en Haïti, qui décrit la situation sur place : « Je n’ai jamais rien vu de tel ». 

Soutenir nos actions