Irak, états de lieux et actions de l'Unicef

Publié le 23 mai 2007 | Modifié le 31 août 2015

Le conflit qui continue de faire rage aujourd’hui en Irak a des conséquences dramatiques sur les enfants du pays. Depuis février 2006, plus d’un million de personnes, dont 70 % sont des femmes et des enfants, ont fui leur domicile. L’insécurité a entraîné la fermeture des écoles et a compromis la qualité du système de santé et de l’approvisionnement en eau potable.
De nombreux enfants n’ont personne pour s’occuper d’eux. Pendant ce temps, les communautés qui accueillent les familles déplacées sont surchargées et leurs structures d’accueil sont sur le point d’exploser. En 2008, l’UNICEF viendra en aide à 532 650 femmes et enfants Irakiens extrêmement vulnérables.

L'action prévue en 2008

L’UNICEF Irak renforce son action humanitaire grâce à une structure opérationnelle intégrée visant à atteindre le plus possible de familles Irakiennes touchées par les conflits. Il vise à répondre à leurs besoins essentiels et à leur fournir une assistance globale. Cette action vient s’ajouter aux structures de coordination déjà présentes, comme l’approche sectorielle.
L’UNICEF Irak est un membre actif des groupes sectoriels et supervise les opérations dans les domaines de l’éducation et la culture d’une part, et des infrastructures et de la réhabilitation d’autre part. Il est aussi coresponsable dans les groupes sectoriels de la santé et de la nutrition. Enfin, il participe activement à d’autres groupes sectoriels clés : solutions durables, personnes déplacées, réfugiés et gouvernance.

  • Santé et nutrition : afin de fournir un accès aux services médicaux de base à 60 000 familles touchées, l’UNICEF financera des campagnes de vaccination et fournira du matériel médical ainsi que des médicaments d’urgence. De plus, l’UNICEF organisera des programmes de sensibilisation et d’assistance destinés aux communautés les plus reculées. Il portera secours aux enfants souffrant de malnutrition et se tiendra prêt à affronter les éventuelles épidémies ou autres maladies, comme la diarrhée.
  • Eau, assainissement et hygiène : dans le but de fournir de l’eau potable et des structures d’assainissement à 720 000 personnes vulnérables, l’UNICEF apportera une assistance sanitaire urgente. Il réparera les réseaux d’approvisionnement et d’assainissement de l’eau ; il construira des latrines ; il distribuera du matériel d’hygiène de base pour les familles et fera auprès d’elles un travail de sensibilisation dans le domaine de l’hygiène et l’évacuation des déchets.
  • Éducation : 149 000 enfants déplacés suite aux conflits et 2300 professeurs vont pouvoir bénéficier de matériels scolaires de base, de trousses de jeux, et de formations pour les professeurs. Pour ce faire, l’UNICEF fournira des structures temporaires destinées à l’enseignement et construira/réhabilitera des salles de classe permanentes.
  • Protection de l’enfance et action anti-mines : l’UNICEF apportera une assistance accrue aux enfants non accompagnés ou séparés de leur famille en développant et en renforçant les mécanismes de protection au niveau des communautés locales. Il renforcera les approches communautaires pour la prévention et la réponse à la violence sexuelle. Il luttera pour la libération et la réinsertion des enfants détenus par les groupes armés. Il consolidera ses efforts pour la réintégration des enfants placés dans les orphelinats irakiens ou dans d’autres institutions. Il continuera ses campagnes de sensibilisation sur les dangers des mines dans les communautés touchées, et ce par le biais de l’école ou par d’autres structures existantes au sein de la communauté. Il distribuera du matériel sur les dangers des mines et organisera des sessions d’information.

Les programmes à financer (en dollars)...

Santé et nutrition : 10 519 579
Eau, assainissement et hygiène : 16 295 290
Education : 10 964 147
Protection de l'enfance et action antimines : 5 503 844

Soutenir nos actions