JOURNEE MONDIALE DE L’ENFANCE : réinventons l'avenir pour chaque enfant

Publié le 13 novembre 2020

Cette année, la Journée mondiale de l’enfance s’inscrit dans un contexte bien particulier. La pandémie mondiale de la COVID-19 fait peser des menaces considérables sur les enfants, sur leur sécurité, leur bien-être, leur avenir et leurs droits. A l’occasion du 20 novembre, réinventons ensemble l’avenir pour chaque enfant.

Le 20 novembre 1989, les responsables politiques du monde entier signaient la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Socle de l’action d’UNICEF, ce texte international adopté à l’unanimité par l’Assemblée générale des Nations unies garantit le droit de chaque enfant à survivre, se développer, s’épanouir, apprendre et se réaliser.

Depuis, chaque année - en cette date-clé du 20 novembre, nous célébrons les droits des enfants, les encourageons à faire entendre leur voix et appelons les adultes du monde entier à les écouter et à agir pour leur offrir un avenir plus égalitaire et plus juste.

Cette année, le contexte si particulier de la crise sanitaire de la COVID-19 rappelle l’urgence et l’importance de célébrer les droits de l’enfant. La pandémie de COVID-19 bouleverse notre société, exacerbe la précarité et renforce les inégalités, affectant, en premier lieu les enfants, qui sont les victimes invisibles de la pandémie.

Les perturbations de notre société ont de lourdes répercussions sur les plus jeunes et les progrès durement acquis ces 30 dernières années pour faire progresser les droits des enfants risquent d’être mis à mal. Ainsi, à l'occasion du 20 novembre, UNICEF alerte sur les conséquences graves et de plus en plus nombreuses de la pandémie de COVID-19. En effet, la crise que nous traversons aujourd’hui est non seulement une crise sanitaire mais c’est aussi une crise des droits de l'enfant. Crise qui touche tous les pays du monde, et dont la France ne fait pas exception.

À ce moment critique de l'histoire et face à ce contexte alarmant, la Journée mondiale de l’enfance 2020 réaffirme plus que jamais la nécessité de s’engager ensemble pour mettre en lumière les droits de l’enfant et d’écouter comment envisager le monde d’après afin d’offrir à chaque enfant l’avenir qu’ils méritent. Il est temps que les générations se réunissent pour réinventer le monde de demain, un monde où chaque enfant a la possibilité de grandir, de s'exprimer et d'être entendu.

Interpeller Emmanuel Macron pour une meilleure considération des droits de l'enfant.

A l’occasion du 20 novembre, la dynamique « De la Convention aux Actes » (DCAA) adresse une lettre ouverte à l’attention d’Emmanuel Macron, Président de la République, afin de renforcer la gouvernance d’une politique de l’enfance, en France comme à l’international.

Depuis 2019, UNICEF avec les organisations membres de la Dynamique, travaillent collectivement à partir d’un constat : 30 après l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), l’effectivité des droits de l’enfant est loin d’être acquise en France et dans le monde. Suite à ce constat, la Dynamique a remis en novembre dernier au gouvernement 12 actes déclinés en 69 propositions d’actions concrètes pour passer de la Convention aux actes !

Face à la crise sanitaire, les recommandations formulées l’an dernier sont plus que jamais d’actualité et nécessitent d’être réaffirmées. Il est urgent d'agir pour une meilleure prise en compte des droits de l'enfant !

Mobilisation digitale : des challenges en l’honneur des enfants

sans_titre_12.png

Cette année, avec la pandémie de COVID-19 et le reconfinement en France, cette fête prendra une tournure bien particulière. Une tournure essentiellement digitale. Parce qu’il est essentiel de rester positif et solidaire en cette période morose, UNICEF France vous invite à vous mobiliser sur les réseaux sociaux en l’honneur des enfants. Nous espérons qu’ensemble, nous parviendrons tout de même à célébrer ce moment historique et à rappeler l’importance de protéger les enfants, leurs rêves et leur avenir.

À l’approche du 20 novembre, UNICEF France vous invite à relever deux challenges pour célébrer l’enfant que vous êtes ou que vous avez été :

  • Sur Facebook, partagez vos plus beaux souvenirs d’enfance en participant au challenge #MonPortraitEnfant
  • Sur Instagram et Tik Tok, voyez la vie en bleu avec le #GoBlueChallenge

Rendez-vous sur la page dédiée pour en savoir plus et connaître les détails des challenges.

Pensez-également à afficher votre soutien à la cause des enfants du monde, avec notre décor de photo de profil Facebook pour le 20 novembre.

Restons positif dans ce contexte difficile et célébrons ensemble le 20 novembre. A vous de jouer, inondez les réseaux sociaux de bonne humeur, d’espoir et de bleu en l’honneur de la Journée mondiale de l’enfance !
 

#EnBleuPourUNICEF : les villes (re)mettent en lumières les droits de l’enfant !

Lumières sur les droits de l'enfant

En 2019, d’Auckland à Amman, de Nairobi à New York, des monuments célèbres à travers le monde se sont illuminés pour célébrer les 30 ans de la Convention relative aux droits de l’enfant. En France, ce sont plus de 80 monuments nationaux et Villes amies des enfants qui se sont habillées en bleu à l’occasion de cet anniversaire. Ce fut notamment le cas du Panthéon, des Tours de la Rochelle, du Palais des ducs de Bourgogne ou de la Place Stanislas, …

Fort de ce succès, UNICEF France, en partenariat avec les Villes amies des enfants, réitère l’opération symbolique « Lumières sur les droits de l’enfant » et invite les villes à se parer à nouveau de bleu en l’honneur des enfants. L’objectif ? Rappeler l’urgence et l’importance de célébrer les droits de l’enfant à l’occasion de cette nouvelle journée mondiale de l’enfance.

En participant à l’opération « Lumières sur les droits de l’enfant », les villes manifestent leur soutien à l’initiative #EnBleuPourUNICEF, réaffirment leur engagement en faveur des enfants et rappellent la nécessité d’agir pour donner à chaque enfant la chance de devenir les adultes dont le monde aura besoin.

Retrouvez la liste des villes participantes ici.

Faire connaître leurs droits aux enfants : une priorité en cette journée

Parce qu’ils sont les premiers concernés par cette journée qui leur est dédiée, il est impératif de ne pas les oublier et de les inclure : une journée pour les enfants avec les enfants !

Afin de pouvoir mettre en œuvre leurs droits, les enfants ont besoin en premier lieu de les connaître. C’est dans cet objectif qu’UNICEF France travaille pour mettre à disposition régulièrement des outils et ressources pédagogiques.

A l'approche du 20 novembre, rendez-vous sur la page my.unicef dédiée à la journée mondiale de l'enfance 2020 et découvrez des outils pour célébrer cette journée !