L’UNICEF s’engage pour l’environnement

Publié le 22 mars 2022

Engagé depuis plus de 75 ans pour protéger la vie des enfants et faire respecter leurs droits, l’UNICEF a également à cœur d’agir en faveur de tous les Objectifs de Développement Durables (ODD) où l’environnement occupe une place prépondérante. L’UNICEF prend très au sérieux les questions de développement durable et de la justice climatique qui sont intrinsèquement liéees au bienêtre des enfants du monde entier.

Les enfants, plus vulnérables au changement climatique

En effet, le changement climatique a pour conséquence la dégradation de la qualité de l’air, de l’eau et des sols, mais aussi l’augmentation globale de la température moyenne qui est responsable de bouleversements météorologiques dévastateurs, tels que les crues, les typhons ou encore les sécheresses.

Le changement climatique affecte tout le monde, mais pas de la même façon. Les enfants, alors qu’ils sont les moins responsables de la dégradation de l’environnement, sont davantage exposés aux risques climatiques à cause de leur vulnérabilité physique et physiologique.

•    L’UNICEF estime que tous les enfants du monde sont exposés à un choc environnemental, dont 1 milliard sont exposés à un risque extrêmement élevé lié au changement climatique.
•    Plus d'un demi-milliard d'enfants vivent dans des zones où les inondations sont extrêmement fréquentes.
•    Près de 160 millions d'enfants vivent dans des zones où la gravité de la sécheresse est élevée ou extrêmement élevée.
•    D’ici 2040, 600 millions d'enfants vivront dans des zones où les ressources en eau sont extrêmement limitées.
•    Environ 2 milliards d'enfants vivent dans des zones où les niveaux de pollution atmosphérique sont toxiques.
•    Plus d'un décès sur quatre chez les enfants de moins de cinq ans est imputable à un environnement malsain.
•    Près de 90 % des décès imputables au changement climatique est supportée par les enfants de moins de 5 ans.

Des actions menées par l’UNICEF et ses partenaires pour les enfants

Par ailleurs, la dégradation de l’environnement a pour effet de renforcer les inégalités préexistantes entre les populations. Par exemple, les pays à faibles revenus n’ont pas toujours les ressources nécessaires pour apporter une réponse d’urgence en cas de catastrophes climatiques, ou pour assurer un environnement sain au quotidien, notamment en développant des systèmes de gestion des déchets ou d’assainissement de l’eau.

C’est pourquoi l’UNICEF s’engage dans différents projets à travers le monde afin de protéger les droits des enfants et leur offrir un environnement sain.

En 2021, l’UNICEF s’est associé avec une start-up colombienne pour mener « Conceptos Plasticos », un projet ambitieux pour que chaque enfant de Côte d’Ivoire ait accès à l’éducation tout en permettant de recycler les nombreux déchets plastiques qui polluent le pays. L’UNICEF et Conceptos Plasticos ont construit des écoles dans le nord du pays à l’aide de briques faites de déchets plastiques recyclés qui polluaient les rues et obstruaient les canalisations. Grâce à ce projet, 58 salles de classes, 3 écoles vertes et plusieurs latrines ont déjà été construites permettant le recyclage de 305 tonnes de plastique. Cela a permis de scolariser 2 900 enfants au total. Des centaines de jeunes ont également bénéficié d’une formation professionnelle au sein des usines de recyclage et les réseaux de femmes, en charge du ramassage des déchets, ont été officialisés  avec un salaire huit fois plus élevé qu’auparavant.

Par ailleurs, l’UNICEF mène des actions partout dans le monde pour aider les enfants à vivre dans un environnement propre. En 2020, grâce à l’UNICEF :

•    Plus de 6,2 millions de personnes dans 79 pays ont bénéficié de services d'eau potable et d'assainissement résistants au changement climatique.
•    Plus de 1 400 systèmes d'approvisionnement en eau fonctionnant à l’énergie solaire ont été construits dans 41 pays.
•    Plus de 761 000 jeunes dans 106 pays se sont engagés dans des actions en faveur de l'environnement et du climat, soit plus du triple de l'objectif initial de 30 jeunes.
•    74 pays ont mis en œuvre des programmes d'inclusion des enfants qui favorisent la résilience climatique et le développement à faible émission de carbone.
•    Nos équipes spécialisées sur les sujets de santé ont élaboré des orientations pour la programmation mondiale sur le terrain en matière de le changement climatique et la pollution environnementale avec 57 pays faisant état d'interventions.

Parce qu’il est urgent d’agir pour la planète afin de préserver le bienêtre des enfants, l’UNICEF a besoin de vos soutiens pour renforcer ses actions en faveur de la préservation de l’environnement pour les enfants. C’est grâce à votre soutien que nous pouvons agir