La petite Mankhube, séronégative grâce au "Pack maman-bébé"

Publié le 16 juillet 2010 | Modifié le 31 mars 2016

A l’occasion de la 18e conférence internationale sur le sida, qui se déroule à Vienne en Autriche du 18 au 23 juillet 2010, nous avons pris des nouvelles d’une jeune habitante du Lesotho : enceinte et séropositive, elle craignait de ne perdre son enfant, pour la deuxième fois… Grâce au « Pack maman-bébé », sa petite fille est née séronégative !

 

Vous vous souvenez peut-être de Malekena, une jeune femme de 22 ans, habitante du Lesotho, petit pays enclavé en Afrique du Sud : enceinte 8 mois, elle avait marché plus de 5 heures sur les chemins escarpés, traversant montagnes et plaines pour se rendre au centre de santé le plus proche… Elle ne le savait pas encore ce jour-là, mais cet éprouvant voyage allait être un immense acte d’amour, qui allait assurer la survie de son bébé.

Au centre de santé, la future maman apprend qu’elle est séropositive. Mais elle est rapidement prise en charge par les infirmières du dispensaire pilote de Berea, à 150km de la capitale Maseru : elle repart chez elle avec un « Pack maman-bébé », un ensemble de médicaments antirétroviraux.

Un mois après, Malekena donne naissance à une petite fille en pleine santé, séronégative. « Son nom est Mankhube. C’est mon petit miracle, je suis tellement contente d’avoir fait ce voyage au dispensaire ! J’ai perdu mon premier enfant juste après son 1er anniversaire, ça a été terrible. Je veux tout faire pour que ma petite fille grandisse en bonne santé. »

 

Un vaste programme de prévention de transmission de la mère à l’enfant

 

La distance, l’absence de transports, la pauvreté : pour toutes ces raisons, de nombreuses femmes enceintes comme Malekena ne font qu’une seule visite au dispensaire. Depuis 2007, le gouvernement du Lesotho, avec l'aide de l'Unicef et de plusieurs partenaires, a lancé un vaste programme de prévention de la transmission de la mère à l'enfant (PTME) : chaque dispensaire du pays doit aujourd’hui pouvoir effectuer un test de dépistage du VIH ainsi qu'un traitement.
Mais comme une seule visite, ce n’est pas suffisant, un « pack maman-bébé » a été conçu par l’Unicef et l’OMS : dans cette boîte, des antirétroviraux pour les différents stades de la grossesse, bien identifiés et faciles à utiliser, grâce à des schémas simples et un code couleur.

Grâce à ce pack, qui est en train d’être distribué dans cinq pays d’Afrique de l’Est et australe, dont le Lesotho, la future maman peut suivre seule, à la maison, le traitement qui empêchera la transmission du VIH à son bébé.

Pour Malekena, "ce pack est un cadeau du ciel, ces médicaments m’ont apporté la vie. Je veux que toutes les femmes sachent qu'il existe, qu'elles aillent dans les dispensaires, et qu'elles suivent les conseils des infirmières. Je suis fière de ma petite fille, je veux qu'elle grandisse en bonne santé, et peut-être qu'un jour, elle deviendra infirmière, pour aider d'autres personnes !"

 

____________________________________________________________________________________

Les derniers chiffres du VIH / Sida (source Onusida) :

 

Personnes infectées par le virus : 2,1 millions d’enfants de moins de 15 ans vivaient avec le virus du Sida en 2008 dans le monde. Les jeunes de 15 à 24 ans, ils étaient environ 5 millions ; l’épidémie a nettement reculé pour cette tranche d’âge dans près de la moitié des 25 pays les plus sérieusement touchés au monde, mais elle est en hausse chez les jeunes d’Europe de l’Est.

Décès : Environ 2 millions de personnes sont mortes en 2008 de causes liées au Sida (même chiffre qu’en 2007). Au total 25 millions de personnes sont mortes du Sida depuis le début de la maladie.

Traitement : Plus de 4 millions de personnes dans les pays en développement avaient accès à un traitement fin 2008, contre 3 millions un an auparavant.

Région du monde la plus touchée : L’Afrique subsaharienne est la région la plus durement touchée avec 67% de l’ensemble des personnes vivant avec le VIH dans le monde ; 14 millions d’enfants y sont orphelins à cause de la maladie

Transmission mère/enfant : 45% des femmes enceintes séropositives ont reçu en 2008 un traitement pour prévenir la transmission du virus à leurs enfants, contre 33% en 2007