Le legs pour offrir un avenir meilleur aux enfants du monde

Publié le 04 septembre 2015 | Modifié le 15 septembre 2015

Léguer une partie de son héritage à l’UNICEF France permet à l’organisation de renforcer efficacement et de façon pérenne son action pour tous les enfants dans le monde. Nous profitons de la Journée mondiale du legs, le 13 septembre, pour sensibiliser le grand public sur cette forme de générosité encore méconnue. 
L’écrivain Erik Orsenna s’engage bénévolement à nos côtés, il répond à trois questions pour expliquer les raisons de son soutien et sa motivation à léguer pour les enfants.

 

Pourquoi vous êtes-vous engagé grâcieusement aux côtés de l’UNICEF, notamment en soutenant notre campagne sur les legs en vue de la journée du 13 septembre ?
Je voyage beaucoup et partout où je suis allé – au Mali, au Niger, en Haïti… -, j’ai pu constater la qualité des équipes sur le terrain : des jeunes gens d’un grand dévouement et d’un grand professionnalisme qui agissent de manière très concrète. C’est magnifique et les résultats sont là !
Mais il faut des financements pour réaliser toutes ces actions.

Quel sens symbolique donnez-vous aux legs ?
J’ai pris moi-même des dispositions en ce sens et prévenu mes enfants. En léguant, je ne veux pas transmettre une rente, mais la vie !
Léguer, c’est transmettre, faire vœu de continuité car la vie continuera sans nous. Il est important d’aider les générations qui nous survivront. Et il est essentiel d’aider aussi, lorsque l’on peut, ceux qui en ont le plus besoin !

Pourquoi est-ce si important d’offrir un avenir aux enfants ?
En choisissant de léguer, une partie de notre patrimoine aux enfants à travers les programmes de l’UNICEF, nous leur donnons bien plus que de l’argent. Nous leur offrons la possibilité d’aller à l’école, d’être vaccinés, de se soigner, bref de grandir dans les conditions que tous les enfants méritent.
Grâce aux legs, suite au séisme en Haïti, plus de 750 000 enfants ont pu retourner à l’école. Nous avons le pouvoir d’aller plus loin.

Média

Léguer son patrimoine pour les enfants

Qu’il soit modeste ou important, votre patrimoine a le pouvoir de donner une nouvelle vie aux enfants. En plus, vous bénéficiez d’avantages fiscaux.

Erik Orsenna s'engage à nos côtés justement pour offrir un avenir meilleur aux enfants.
Car en léguant une partie de votre patrimoine aux enfants, vous pouvez concrétiser ce rêve pour des millions d’enfants à travers le monde

13 septembre, Journée mondiale du legs

Le legs est une disposition par testament par laquelle vous décidez de transmettre tout ou partie de vos biens après votre décès.
La « Journée mondiale du legs en faveur des associations », le 13 septembre 2015, c’est le bon moment pour s’informer !
En transmettant une partie de votre patrimoine à l’UNICEF, vous œuvrez concrètement pour un avenir meilleur des enfants du monde.

Pour en savoir plus et demander une brochure : www.unicef.fr/legs

Soutenir nos actions