Les cartes et cadeaux UNICEF ? Lan en est fan !

Publié le 06 décembre 2012 | Modifié le 23 décembre 2015

Maman de deux enfants de 2 et 4 ans, Lan a toujours choisi les cartes UNICEF pour écrire ses vœux. Toute l’année, elle pioche également dans notre boutique solidaire pour des idées de cadeaux – surtout à Noël, où des paquets bleu-ciel se mettent mystérieusement à fleurir sous le sapin...

 Lan et l’UNICEF, c’est une histoire de toujours : « Toute petite, déjà, je gribouillais un dessin ou quelques mots sur les cartes de vœux que mes parents envoyaient, raconte-t-elle dans un sourire attendri. On allait les acheter tous ensemble sur un stand UNICEF, place de la Comédie à Montpellier, je m’en souviens comme si c’était hier ! Mes parents m’avaient expliqué que c’était pour aider des enfants ».
 
Quand la jeune femme, une fois étudiante, a quitté la maison, ce fut tout naturel pour elle de continuer cette tradition. « Les cartes sont vraiment belles, il y a du choix, les prix sont les mêmes que pour des cartes classiques… Et surtout c’est une bonne action ! » Du coup, Lan « fait des stocks », pour les anniversaires, les mariages, les naissances… Elle en a un plein tiroir !

Des cadeaux utiles ici… et surtout "là-bas !"

  Mais notre jeune maman ne s’arrête pas aux cartes : les boutiques UNICEF proposent aussi des objets pour les petits et les grands, autant d’occasions de faire plaisir… ou se faire plaisir ! « L’an dernier, j’ai acheté pour notre salon le grand calendrier panoramique, avec les photos d’enfants : pratique pour noter les choses à faire, et ça fait déco en même temps ! Je vais le reprendre pour 2013. »
 
Ses derniers achats ? « Un petit calendrier pour mon frère, un mug pour une amie, un jeu de pairs pour l’anniversaire d’une copine de ma fille, les cubes pour une naissance… Ah oui, la petite voiture bleue pour mon fils aussi ! Il ne la quitte pas, elle est toujours dans le sac à langer. »
 
Cette année, Lan a repéré plusieurs choses dans la boutique rue Rémusat à Paris, où elle est venue pour les emplettes de Noël. « Bon, déjà, j’ai besoin d’un peu de déco, je vais reprendre des boules de Noël pour le sapin. Côté cadeaux, je trouve les puzzles très sympa, ça sera super pour les enfants. Et il y a plein de petits objets à 5€ – je vais craquer pour le porte-clé réfléchissant je pense, pour le cartable de ma fille ! » Pour les grands, elle se tourne spontanément vers la collection « high tech » : « c’est utile et très dans l’air du temps, entre l’étui pour ordi portable et la coque I-phone ! »
 

"Je veux offrir à tous les enfants les mêmes chances"

 
Pourquoi l’UNICEF ? « J’étais sensible à la cause des enfants bien avant d’avoir mes deux petits, mais plus encore depuis… » explique-t-elle avec un léger froncement de sourcils. Lan est née en France, mais ses parents viennent du Viet-Nam. « C’est un pays qui se développe, mais les enfants n’y ont clairement pas les mêmes chances que les miens ici… C’est ça que je souhaite, offrir les mêmes chances à tous les enfants du monde. »
 
Responsable marketing dans la vie, Lan fait également du micro-crédit pour permettre à des femmes vivant dans des pays en développement de devenir autonomes, en ayant leur petit commerce par exemple. Mais en matière de don aux associations, elle ne donne qu’à l’UNICEF : « Je préfère concentrer mes efforts plutôt que m’éparpiller. Et puis, quand on donne, on veut être sûr que notre argent sera bien utilisé. Et avec les scandales dont certaines associations ont été victimes… Mais j’ai confiance en l’UNICEF : ils dépendent des Nations unies, publient chaque année leurs comptes, nous informent régulièrement sur ‘où est allé l’argent’ » – je sais qu’à chaque fois mon geste bénéficie vraiment aux enfants qui en ont besoin ».

_____________________________________________________________________
 
 

 

Vos achats sont utiles ! 

 

12€ c'est 1 glacière à vaccins, pour permettre à un agent de santé de se rendre dans des régions reculées pour soigner les enfants.

50€ c'est 1 "école dans le sac" contenant des fournitures scolaires pour 40 élèves et un professeur. 

160€ c'est 2 kits "eau et hygiène" comprenant des seaux, du savon, des tablettes de purification de l’eau, pour les besoins de 20 familles.

Soutenir nos actions