Les Nations unies réclament le maintien des ONG au Soudan

Publié le 05 mars 2009 | Modifié le 31 mars 2016

Suite au mandat d’arrêt de la cour pénale internationale contre le président soudanais, plusieurs de nos partenaires humanitaires doivent quitter le pays.

Suite au mandat d’arrêt de la cour pénale internationale contre le président soudanais, plusieurs de nos partenaires humanitaires doivent quitter le pays. L’Unicef est toujours présent au Soudan, y compris au Darfour, et délivre des services vitaux aux femmes et aux enfants. Cependant, un grand nombre de nos actions sont menées en partenariat avec des ONG qui ont perdu leur agrément et qui, actuellement, ne peuvent plus travailler dans le nord du Soudan. Les conséquences seront dramatiques sur l’aide humanitaire et les projets de développement de ces régions. L’Unicef est en ce moment à la recherche de solutions pour assurer la continuité des programmes en faveur des femmes et des enfants au Darfour et ailleurs, et reprend à son compte l’appel du Secrétaire général des Nations unies qui a réclamé d’urgence la réhabilitation pleine et entière des ONG.

Soutenir nos actions