Liban : campagne de vaccination pour les enfants déplacés

Publié le 03 août 2006 | Modifié le 31 août 2015

Le ministère de la Santé -avec le soutien de l’UNICEF, de l’OMS et de plusieurs ONG- a pour objectif de protéger les enfants qui vivent dans les écoles et autres lieux publics contre la maladie.

L’objectif premier de la campagne est de vacciner 18 000 enfants qui campent dans des lieux surpeuplés et souvent dans des conditions insalubres dans la région de Beyrouth. La semaine prochaine, les équipes de vaccination s’occuperont des très nombreuses familles déplacées dans la région du Mont Liban et dans d’autres parties du pays.

« La vaccination est vitale dans une crise comme celle-ci, » a déclaré le représentant de l’UNICEF au Liban, Roberto Laurenti. « La dernière chose dont ces familles traumatisées et stressées ont besoin est que leurs enfants soient victimes d’une maladie potentiellement mortelle. »

La rougeole est la principale préoccupation : on administre aux enfants jusqu’à 15 ans un vaccin injectable afin de les protéger d’une maladie qui peut devenir mortelle dans des conditions telles que celles du Liban actuellement.

Les plus jeunes enfants, de moins de 5 ans, reçoivent également un vaccin contre la polio ; comme la rougeole, la polio est une maladie très contagieuse qui peut se propager rapidement lorsque des familles vivent dans des conditions de confinement. Enfin, des doses de vitamine A (micronutriment essentiel) sont données aux enfants jusqu’à 5 ans.

Pour soutenir la campagne, l’UNICEF a expédié par avion des vaccins contre la rougeole de son entrepôt logistique de Copenhague (Danemark) vers la Syrie. Les vaccins devraient être acheminés de Damas à Beyrouth dans un camion frigorifique. 250 000 doses de vitamine A livrées précédemment par l’UNICEF sont déjà stockées par le ministère de la Santé.

En plus de cette campagne de vaccination et depuis le début de la crise au Liban, l’UNICEF a pu fournir :
- Des médicaments essentiels (dont sels de réhydratation orale et traitements anti-poux) à 50 000 enfants.
- 48 réservoirs d’eau d’une capacité de 5 000 litres dans les zones de Beyrouth, Aley et Chouf pour 23 347 personnes.
- 237 kits Eau (contenant des jerricans souples, des comprimés de purification pour l’eau, etc.)
pour 78 000 personnes déplacées dans les régions de Beyrouth, du Mont Liban, au sud, au Nord et de la Bekaa.
- 3150 boites de comprimés de purification pour l’eau à Beyrouth et dans le sud pour 63 315 personnes.
- 26 396 savons (Beyrouth, Mont Liban, sud, Nord, Bekaa) pour 100 772 personnes déplacées.
- 263 608 couches (Beyrouth, Mont Liban, sud, Nord, Bekaa).

Soutenir nos actions