L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Demian, 4 ans, joue dans l'espace safe pour les enfants créé par l'Unicef à la frontière d'Isaccea après avoir fui la guerre en Ukraine avec sa famille.
© UNICEF/UN0623414/Moldovan Demian joue dans l'espace safe pour les enfants créé par l'UNICEF à la frontière roumaine.

L’UNICEF agit aussi en France auprès des enfants ayant fui l’Ukraine

Depuis le début du conflit en Ukraine, un élan de solidarité d’une ampleur inédite est observé dans de nombreux pays, dont la France. Les pouvoirs publics, les associations, ainsi que la population se sont organisés pour accueillir les réfugiés. L’UNICEF France les appuie pour que la prise en charge et la protection des enfants soient les plus adaptées à leurs besoins.

Situation en France des réfugiés en provenance d’Ukraine

Au 20 juin, près de 85 000 personnes, dont 25 000 enfants environ, ayant fui l’Ukraine étaient couvertes par l’allocation pour demandeurs d’asile, La majorité d’entre elles est accueillie dans les régions PACA, Ile-de-France, et Grand Est.

17 677 enfants sont scolarisés dans les écoles, collèges et lycées (1 515 à Nice, 1 291 à Versailles et 1 182 à Grenoble). Une lettre garantissant le droit à la scolarisation des enfants en France et le maintien du lien entre chaque élève et l’Ukraine, notamment grâce à l’enseignement en ligne, a été signée conjointement par les ministres de l’Education français et ukrainien. Certains enfants sont accompagnés par l’un de leurs parents ou par un proche, alors que d’autres arrivent seuls. Début juin, 91 mineurs non accompagnés ukrainiens et 11 mineurs non accompagnés d’autres nationalités en provenance d’Ukraine étaient pris en charge par les départements.

L’UNICEF mobilisé pour les enfants réfugiés en France

Nos équipes réalisent une veille et échangent avec les acteurs publics et associatifs pour évaluer et documenter la situation et les besoins des enfants réfugiés ainsi que les mesures qui sont prises pour assurer leur accueil et leur prise en charge. L’UNICEF France propose son appui lorsque des difficultés sont identifiées et repère et partage les bonnes pratiques.   

L’UNICEF France élabore et porte des propositions auprès des pouvoirs publics nationaux et locaux sur la façon d’adapter la politique d’accueil et les dispositifs aux enfants en famille ainsi que sur les garanties spécifiques à apporter pour la protection des mineurs isolés et séparés. A ce titre, nous participons au Comité de protection des mineurs non accompagnés et de la prévention des risques de traite et contribuons au développement d’espaces adaptés pour les enfants dans les centres d’accueil.

En collaboration avec le Haut-Commissariat aux Réfugiés, la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF) et les acteurs associatifs concernés, l’UNICEF France a développé des flyers et un livret à destination des enfants sur la prévention des risques de traite et d’exploitation. Nous contribuons également au développement d’outils d’information plus adaptés pour les enfants sur leurs droits et l’accès aux services publics.

L’UNICEF France a mis à disposition du Ministère de l’Education Nationale des ressources à destination des acteurs de l’éducation, pour favoriser l’inclusion des enfants dans les écoles françaises, leur permettre si besoin de continuer ou de terminer leur cursus scolaire ukrainien de manière complémentaire et pour équiper les enseignants en ressources sur le bien-être et la santé mentale des enfants réfugiés.

Enfin l’UNICEF France a mis à disposition de la délégation interministérielle pour la santé mentale ainsi que des acteurs associatifs intervenant dans les lieux d’accueil de Paris et de Nice des ressources sur la prévention, la détection et l’orientation des troubles de santé mentale dont peuvent souffrir les enfants ayant fui la guerre en Ukraine. L’UNICEF va également mettre des ressources en santé mentale à disposition des familles et des enfants.

Demian, 4 ans, joue dans l'espace safe pour les enfants créé par l'Unicef à la frontière d'Isaccea après avoir fui la guerre en Ukraine avec sa famille.

Aidez les enfants réfugiés d’Ukraine

Soutenez nos actions en faisant un don à l’UNICEF France
Faire un don