L'Unicef France déplore...

Publié le 04 juin 2010 | Modifié le 04 janvier 2016

Après un deuxième vote inattendu au Sénat sur le Projet de loi sur le Défenseur des droits, l'Unicef réagit.

A la suite d’une délibération demandée par le gouvernement aboutissant finalement à la disparition d’une autorité spécifique et indépendante dédiée aux droits de l’enfant, l’Unicef France déplore qu’une logique institutionnelle prenne le pas sur les impératifs essentiels de protection des enfants.

 

Quelques liens utiles...

 

Soutenir nos actions