Ouganda : vaccination contre le tétanos en faveur des femmes et des filles

Publié le 17 novembre 2005 | Modifié le 31 mars 2016

L’UNICEF en Ouganda soutient une vaste campagne de vaccination contre le tétanos à destination de centaines de milliers d’Ougandaises vivant dans neuf districts particulièrement exposés.

Le tétanos représente une grave menace pour les femmes enceintes et leurs enfants dans la mesure où les nouveaux nés contractent souvent l’infection lors de la coupure non stérilisée du cordon ombilical. Les anticorps fournis à la mère par le vaccin antitétanique protègent le nouveau-né pendant ses deux premiers mois de vie, jusqu’au moment où il peut lui-même bénéficier du vaccin.

Cette vaste campagne de vaccination contre le tétanos est organisée par le Ministère de santé avec l’appui de l’UNICEF, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et de plusieurs Organisations non gouvernementales. Elle aura lieu dans les districts de Bundibugyo, Hoima, Kamwenge, Kapchorwa, Kasese, Kiboga, Masaka, Pallisa et Sembabule et touchera 850 000 femmes et jeunes filles en âge de procréer (13-49 ans).

En 2004, 700 000 filles et femmes en âge de procréer ont été vaccinées dans les districts de Arua, Kayunga, Luwero, Nebbi, Tororo and Yumbe. En 2003, près de 537 000 l’ont été à Bugiri, Iganga, Jinja, Kamuli and Mayuge. Au total, les cas de contamination par le tétanos sont passé de 300 en 2002 à moins de 50 en 2004.

L’UNICEF offre son soutien à la campagne de vaccination par le biais de la fourniture de doses de vaccin, la formation d’agents de santé et la mobilisation des communautés.

 

 

Soutenir nos actions