Ouragans Irma et Maria : six mois après, comment vos dons ont été utilisés

Publié le 03 avril 2018 | Modifié le 03 avril 2018

Les ouragans Irma et Maria ont causé d’importants dégâts dans les Caraïbes, au détriment de centaines de milliers d’enfants que l’UNICEF a pu aider grâce à votre générosité.

Quand les ouragans Irma et Maria ont frappé les Caraïbes en septembre 2017, ils ont durement affecté quelque 357 000 enfants qui ont été les témoins d’importantes destructions. Depuis, l’UNICEF a continué à agir sur le terrain, car l’action sur le long terme est le meilleur moyen d’aider les enfants lors de catastrophes naturelles. La générosité des donateurs a permis de collecter 9,3 millions d’euros à travers le monde, ce qui a permis d’apporter une aide concrète aux populations touchées.

Les résultats obtenus grâce aux dons

Plus de 400 000 personnes ont eu accès à de l’eau potable et à des services d’hygiène et d’assainissement, ce qui a permis de sauver des vies. Environ 16 000 enfants ont bénéficié d’un accompagnement psychosocial et 1500 personnes ont été formées pour inscrire ces programmes dans la durée. Il a été possible de maintenir 21 000 enfants et adolescents dans le système éducatif grâce à la reconstruction d’écoles et le déploiement de centres temporaires. Plus de 4600 familles en situation de grande précarité ont en outre bénéficié d’une aide financière.

L’UNICEF et ses partenaires demeurent implantés sur le terrain pour continuer à apporter une aide de qualité aux enfants en ce qui concerne l’éducation et la protection sociale. Dans les cas de cyclone, d’ouragan ou de typhon, il est indispensable que les enfants soient formés et entraînés au cas où un événement de cette ampleur se reproduise.