Pakistan : l'UNICEF France débloque une nouvelle aide d'urgence

Publié le 09 novembre 2005 | Modifié le 31 août 2015

Selon les dernières estimations officielles, le nombre de morts s'élève à 73 000 et le nombre de blessés est d’environ 70 000. «Un mois après le tremblement de terre, plus de trois millions de personnes sont sans abri», a déclaré il y a quelques jours Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordinateur des secours d'urgence de l'ONU. « 200 000 personnes au moins, situées dans les hauteurs des régions montagneuses, aux contreforts de l'Himalaya, sont hors de portée », a dénoncé M. Egeland, prévenant qu'il ne restait plus que « deux semaines avant que toute la région ne soit couverte d'une épaisse couche de neige ».

 Une campagne de vaccination contre la rougeole et le tétanos est en cours et a déjà permis d’atteindre 25 000 enfants dans la région de Muzaffarabad. Au total à ce jour, ce sont plus de 300 000 enfants qui ont été vaccinés contre la rougeole, et environ 18 000 contre le tétanos.

 L’approvisionnement en eau dans la zone de Muzaffarabad est restauré à 90%, ainsi que dans les principaux hôpitaux grâce à l’UNICEF et ses partenaires. L’UNICEF a déjà distribué 1 million de sachets de purification pour l’eau et va continuer à installer des systèmes de traitement de l’eau et à fournir des kits d’hygiène et de santé avec l’aide du CICR. Du matériel médical a été également distribué afin de répondre aux besoins d’un million de personnes pendant 3 mois.

 Des écoles temporaires installées dans les camps de déplacés à Muzaffarabad ont été ouvertes. Ces écoles représentent la première étape vers la reconstruction du système éducatif. L'UNICEF a envoyé 1 740 kits «école dans la boîte » destinés à près de 140 000 enfants ainsi que 100 000 cahiers d'exercice. On estime à plus de 10 000 le nombre d’écoles détruites. Des centaines d’enseignants ont été tués par le séisme. D’autres écoles temporaires ouvriront très prochainement. Environ 4000 écoles temporaires sont nécessaires pour accueillir les nombreux enfants touchés par la catastrophe.

 Cinq centres d’accueil pour les enfants ont été ouverts dans la zone de Mansehra et quatre dans celle de Muzaffarabad. L’UNICEF continue par ailleurs l’enregistrement des enfants isolés dans les camps et travaille à la réunification des familles.

 « Ce n’est que le début et malgré l’arrivée de l’hiver, nous sommes déterminés à assurer aux victimes les plus vulnérables les soins et l’éducation qu’ils méritent et dont ils ont besoin » a déclaré Omar Abdi le représentant de l’UNICEF au Pakistan. L’UNICEF a reçu 44 millions de dollars suite à son appel de fonds de 92,5 millions de dollars.

 

Soutenir nos actions