RCA : L’UNICEF distribue un demi-million de moustiquaires au milieu des pluies abondantes et des violences

Publié le 29 août 2014 | Modifié le 19 septembre 2017

Au milieu des pluies abondantes et dans un contexte de violences, l’UNICEF et ses partenaires ont distribué plus d’un demi-million de moustiquaires pour atteindre chaque foyer de Bangui et protéger les familles du paludisme – la principale cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans en République centrafricaine.

Avec les pluies abondantes qui tombent actuellement, le risque de paludisme augmente considérablement. Pour garantir la protection des enfants, l’UNICEF et la Croix-Rouge nationale, avec l’appui du Ministère de la santé, ont mobilisé plus de 7 000 volontaires qui ont effectué du porte-à-porte pour distribuer plus de 530 000 moustiquaires en un mois seulement.
 
« Il pleut à verse tous les jours ici,  explique le Représentant de l’UNICEF en RCA Souleymane Diabaté. De courageux volontaires travaillent tous les jours dans un environnement volatil pour apporter aux familles la protection nécessaire contre cette maladie potentiellement mortelle. »
 
Chaque année, près de 460 000 personnes en République centrafricaine sont touchées par le paludisme, et le nombre de décès liés au paludisme a augmenté depuis 2010. Au nord-ouest du pays, le paludisme a causé 70 pour cent des décès d’enfants entre mai et juillet l’an dernier. Lorsqu’elles sont utilisées correctement, les moustiquaires peuvent faire baisser les cas de paludisme de moitié et réduire toutes les causes de mortalité des enfants en moyenne de 20 pour cent.
 
« Je connais tellement de familles qui n’ont pas assez d’argent pour se payer un repas chaud par jour. Ils ne pourraient jamais s’acheter une moustiquaire, cela sauve donc des vies, » a affirmé Valérie Mbondo, volontaire de la Croix-Rouge nationale.
 
Plus tard dans l’année, des moustiquaires seront distribuées aux familles dans le reste du pays par la Fédération internationale de la Croix-Rouge.
 
L’UNICEF continue son intervention dans le cadre de la crise humanitaire actuelle en République centrafricaine, où près de 2,3 millions d’enfants ont un besoin urgent d’aide humanitaire.
 
Jusqu’à présent, l’UNICEF en RCA a reçu la moitié des fonds nécessaires aux programmes de santé. L’UNICEF lance un appel pour 10,3 millions de dollars des É.-U. supplémentaires pour protéger les enfants en RCA de maladies facilement évitables mais mortelles comme le paludisme.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions