Rentrée littéraire : Graines de héros, en librairie le 26 août 2020

Publié le 25 août 2020

Après Enfant, je me souviens... , Ambre et Exils, Le Livre de Poche poursuit son engagement aux côtés d’UNICEF en proposant un nouveau volume inédit intitulé Graines de héros.

Invités à l’été 2019 à participer à un concours d’écriture sur le thème de l’héroïsme et de l’engagement, de nombreux adolescents ont ainsi eu l’occasion de mettre en lumière le courage et la conscience de la jeune génération en action. Avec leurs mots, leur style, leur vécu, sous la forme de poésie, de slam, de nouvelle, ces jeunes ont mis à l’honneur les combats quotidiens ou exceptionnels des enfants.

Le texte du jeune lauréat, Mathias Tripard, est le premier chapitre d’une histoire dont les suites ont été écrites par des auteurs connus. Le principe est celui d’une écriture collaborative, en partenariat avec la plate-forme Les Arbres inédits, qui associe douze auteurs, regroupés en trois équipes de quatre. Soit un arbre de trois histoires différentes, à partir du même premier chapitre.

Jorge vit en Équateur. Tous les jours, il plante des graines de kapokier là où une compagnie forestière américaine a eu l’autorisation d’exploiter l’or vert d’Amazonie. Pour chaque arbre déraciné, Jorge dépose une graine dans l’espoir de combattre la déforestation massive de son pays, mais un jour, le couperet tombe. Jorge et son père sont contraints de quitter leur maison en plein coeur de la forêt.

Commencent alors trois histoires :
• Gavin’s Clemente-Ruiz, Laure Manel, Julien Sandrel et Sophie Tal Men ont projeté Jorge trente ans plus tard, en France ;
• Lorraine Fouchet, Romain Puértolas, Aurélie Valognes et Lena Walker ont pris le chemin de l’exil avec le petit planteur de kapokier, le faisant traverser l’Équateur avec pour destination le volcan Cotopaxi ;
• quant à Sophie Astrabie, Baptiste Beaulieu, Serena Giuliano et Virginie Grimaldi, ils ont réveillé l’Esprit du fleuve Napo et confronté Jorge à son destin.