Rio Mavuba : « Donner la chance aux enfants d’avoir un avenir meilleur »

Publié le 24 mars 2017 | Modifié le 24 mars 2017

Parrain de l’UNICEF France et joueur de football professionnel à Lille, Rio Mavuba a profité de l’événement festif du Chti 2017 dans sa ville pour soutenir l’UNICEF et sensibiliser le public au programme d’enregistrement des naissances en Côte d’Ivoire. L’UNICEF a été choisi comme la Grande Cause de cet événement culturel, et recevra les fonds collectés pour aider les « enfants fantômes » ivoiriens.

Que représente l’événement du lancement du Chti 2017 pour la ville de Lille (18-19 mars 2017) ? Et que vaut votre présence à cet événement ?

Le Chti est un guide annuel de sorties et de bons plans à Lille, et sa sortie est un événement spécial pour la communauté Lilloise. Tous les Nordistes l’attendent. Le lancement du guide est le 2e événement le plus fréquenté après la Grande Braderie de Lille. 
Chaque année, l’événement reverse les fonds collectés durant le week-end à une association dite la Grande Cause du Chti. En 2017, l’UNICEF est à l’honneur donc en tant que parrain de l’UNICEF, c’est important de répondre présent pour soutenir notre organisation. 

Vous êtes souvent prompt à soutenir les campagnes et événements de l’UNICEF pour sensibiliser le public. Qu’est-ce qui vous motive autant ?

C’est le fait d’aider, donner la chance aux gens, de renvoyer la balle d’une certaine manière. En France nous avons la chance de vivre dans un beau pays. Même si c’est difficile pour certaines personnes, notre situation est globalement plus confortable dans d’autres pays où les populations ont besoin d’aide. J’essaie d’aider à mon niveau. Il faut donner la chance aux enfants d’avoir un meilleur avenir.

Les fonds collectés pendant l’événement du Chti 2017 seront reversés au programme de l’UNICEF pour l’enregistrement des naissances en Côte d’Ivoire. Le droit à l’identité des enfants, que cela évoque pour vous ?

C’est hyper important pour avoir des repères dans une vie, avoir des droits et une scolarité. Pour l’évolution de chacun tout simplement. Évoluer sans savoir qui on est, sans connaitre son âge, ça peut être douloureux pour un individu et encore plus pour un enfant. C’est important de régler ce problème du défaut d’enregistrement des enfants ivoiriens à l’état civil. Nous devons sensibiliser les gens ici car il s’agit d’une bonne chose pour aider les enfants là-bas.

Pensez-vous que c’est naturel, quand on est une célébrité comme vous, de donner de son temps libre pour soutenir l’UNICEF ?

Chacun aide à sa façon avec ses propres moyens. Certains font des dons, d’autres s’engagent bénévolement. Beaucoup de gens s’investissent pour la cause des enfants aux côtés de l’UNICEF, il faut respecter le choix de chacun.
À mon niveau, cela me permet de garder les pieds sur terre, de garder mes valeurs. Il faut remercier les personnes qui soutiennent les actions de l’UNICEF et encourager les autres à en faire autant. Qu’importe la hauteur de l’investissement, ce qui compte est d’aider. Cela fait du bien dans nos têtes, ça permet de relativiser et surtout c’est concret car nous aidons directement des enfants.

Le montant final de la collecte au profit de l’UNICEF sera connu très prochainement (quelques dizaines de milliers d’euros environ).

Le maillot officiel dédicacé de Rio Mavuba fait partie du gros lot à gagner au stand de l’UNICEF. © UNICEF France

Média

Soutenir nos actions