L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

297 villes et intercommunalités ont intégré le réseau Ville amie des enfants pour le mandat 2020/2026. Rejoignez le grand réseau Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Hadeel participe à des activités récréatives et éducatives dispensées par des bénévoles soutenus par l'UNICEF. Avec sa famille, elle a trouvé refuge dans un centre soutenu par l'UNICEF, après les tremblements de terre meurtriers qui ont frappé la Syrie en février 2023.© UNICEF/UN0855920/Janji
© UNICEF/UN0855920/Janji

Séisme Turquie/Syrie : le bilan un an après la catastrophe

Dans la nuit du 5 au 6 février 2023, un violent séisme aux conséquences dévastatrices a ravagé le sud-est de la Turquie et le nord-ouest de la Syrie. 2,5 millions d’enfants ont été affectés en Turquie et plus de 3,3 millions en Syrie.  Il s’agit du pire tremblement de terre à avoir frappé la région depuis 1999. La catastrophe était d’une telle violence qu’elle a été ressentie dans tout le Moyen-Orient, notamment au Liban et à Chypre.

Survenu en plein hiver, la nuit, le séisme a frappé au pire moment possible pour les populations. 

Affectées et fragilisées par un conflit qui dure maintenant depuis 13 ans en Syrie, les populations victimes ont été plus gravement impactées par la catastrophe qui s’est produite au cœur de l’hiver. Les populations, déjà très vulnérables, ont vu leurs besoins humanitaires décupler.

Face au drame, le traumatisme des enfants

“Les tremblements de terre ont frappé des zones où les populations étaient déjà terriblement vulnérables. Les enfants ont perdu des membres de leur famille et des êtres chers, ils ont vu leurs maisons, leurs écoles et leurs communautés dévastées. Leur vie entière a été bouleversée”
Catherine Russell
Directrice générale de l’UNICEF

Ces violents traumatismes ont plongé des millions d’enfants dans la peur, la dépression et l’anxiété. Plusieurs d’entre eux sont toujours effrayés et désorientés.

“Peu de temps après le séisme, mon fils était en état de choc, il tremblait. Ça a duré de longues heures. Il était traumatisé. Désormais, il craint d’être séparé de moi, même lorsqu’on est en famille. Il est terrifié à l’idée de perdre ses proches. ”
témoigne Ramia, 40 ans, victime du séisme

Les équipes de l’UNICEF au secours des enfants

En Turquie, l’UNICEF s’est immédiatement mobilisé pour apporter une aide d’urgence.

0

4,7 millions de personnes dont 2,4 millions d’enfants ont bénéficié de l’aide humanitaire fournie par l’UNICEF et ses partenaires en 2023

  • 3 millions de personnes ont eu accès à l’eau potable
  • 1,3 million d’enfants et de parents ont bénéficié de meilleurs services d’hygiène et d’assainissement dans les provinces touchées
  • 1,5 million d’enfants ont été vaccinés
  • 1,5 million d’enfants et de parents ont reçu un soutien en santé mentale et une aide psychosociale
  • 1 million d’enfants ont eu accès à l’éducation

En Syrie, la situation reste préoccupante. Le froid mordant et les fortes pluies attendues risquent de plonger des millions d’enfants dans des conditions encore plus précaires. Mais l’UNICEF travaille à apporter une aide vitale aux familles les plus vulnérables.

0

En 2023, 15,8 millions de personnes, dont 10 millions d’enfants, ont bénéficié de l’aide humanitaire fournie par l’UNICEF et ses partenaires

  • 3,3 millions de personnes ont eu accès à l’eau potable et 3,6 millions autres ont bénéficié de meilleurs services d’hygiène et d’assainissement
  • 694 233 enfants ont reçu des soins de première nécessité dans des infrastructures soutenues par nos équipes
  • 408 855 enfants ont été examinés pour détecter les cas de malnutrition
  • 554 879 enfants ont bénéficié d’un accès à l’éducation formelle ou non formelle
  • 393 879 enfants, adolescents et parents ont reçu un soutien en santé mentale et une aide psychosociale
  • 195 032 personnes ont reçu des transferts d’argent

Un an après, les besoins humanitaires restent importants

En dépit de l’aide fournie au cours de ces derniers mois, des millions de familles ont toujours besoin d’une assistance humanitaire. En 2024 :

En Syrie, 16,7 millions de personnes dont 7,48 millions d’enfants auront besoin d’une aide humanitaire
Et 7,9 millions de personnes dont 3,2 millions d’enfants en Turquie

Les familles affectées par le séisme peinent à se reconstruire. En Turquie, l’accès à l’eau et aux infrastructures d’hygiène reste limité dans certaines régions sinistrées. Certaines écoles ravagées par le tremblement de terre sont toujours endommagées et privent ainsi 450 000 enfants de retourner à l’école.

En Syrie, des milliers de familles ont perdu leurs principales sources de revenus. Pour survivre, elles ont été contraintes à se surendetter ou à faire travailler leurs enfants. Ces mécanismes de survie pèsent lourd sur les enfants qui voient leur santé physique, mais aussi leur santé mentale profondément affectée.

Faire un don pour les enfants

Le 6 février 2023, des personnes se rassemblent autour de bâtiments effondrés tandis que les équipes de secours cherchent des survivants après un tremblement de terre dans la ville syrienne d'Alep. © UNICEF/UN0777950/AFP

Soutenez nos actions

Pour continuer à fournir une aide aux enfants affectés, votre soutien est précieux.
Je fais un don