Un grand merci à tous les participants de la Fête de la Couleur

Publié le 08 février 2010 | Modifié le 24 juin 2015

La création des MiniRose et MiniOrange a permis de sensibiliser aux droits de l'enfant et de collecter des fonds pour un programme d'éducation au Bangladesh.

Initiée par Hermès, la Fête de la Couleur permettait aux enfants des écoles et des centres de loisirs mais aussi aux particuliers de décorer de petites figurines de papier, MiniRose et MiniOrange, de leur créer une carte d’identité et ainsi de s’engager aux côtés de l’Unicef France pour la défense des droits des enfants.

Cet événement a favorisé en 2009 la sensibilisation du public, en France, aux droits à l'identité et à l'éducation, l'année où l'Unicef célébrait le XXe anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant.

C'était aussi l'occasion de collecter des fonds : chaque figurine pouvait être "adoptée" par un parent de l'enfant ou un membre de son entourage ; de plus, de nombreux partenaires ont soutenu l'Unicef dans cette opération. La somme collectée va permettre de soutenir un programme d'éducation au Bangladesh (lire ci-contre).

L'Unicef remercie aujourd'hui ses partenaires, les quelques 1100 écoles qui se sont inscrites dans toute la France, les centres aérés, les mairies et bien sûr tous les enfants qui se sont ainsi mobilisés et engagés pour participer à ce vaste élan de générosité et de solidarité.

Le programme bénéficiaire : la scolarisation au Bangladesh

Il s’agit d’offrir à chaque enfant la possibilité d’accéder dès le plus jeune âge à un environnement scolaire protecteur et adapté. Les enfants ciblés par ce programme sont parmi les plus vulnérables : enfants des bidonvilles, enfants des rues, enfants issus de minorités ethniques... Le financement de l'Unicef couvre notamment la formation des enseignants, la fourniture de matériel éducatif, le travail d'identification et d'inscription des enfants et la sensibilisation des communautés.

Soutenir nos actions