Une initiative commune pour lutter contre la mortalité infantile au Sahel

Publié le 23 août 2012 | Modifié le 31 mars 2016

L’UNICEF en Afrique de l’Ouest et du Centre soutient l’initiative d’ALIMA (Alliance for International Medical Action) et de ses partenaires pour la création d’une plateforme d’organisations nationales de professionnels de la santé pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile et la malnutrition dans les pays du Sahel.

 

 

Financée à hauteur de 193 000 euros par an par l’UNICEF , la plateforme bénéficie également du soutien de la Fondation Stavros Niarchos. Pilotée par ALIMA, une ONG internationale basée à Paris et Dakar, elle compte déjà quatre autres membres : BEFEN (Bien-Être de la Femme et de l’Enfant) au Niger, AMCP (Alliance Médicale Contre le Paludisme) au Mali, Alerte Santé au Tchad et Keoogo au Burkina Faso.

« Les crises de nos régions sont récurrentes et la mortalité infantile et maternelle y sont parmi les plus élevées du monde, rappelle le docteur Lamine Kollé, président de BEFEN. Nous, société civile et praticiens, devons combattre aux côtés des autorités sanitaires. Le paludisme, la malnutrition et le choléra ne sont pas une fatalité, nous serons une partie de la solution. »

 

 

 

Renforcer capacités locales, qualité technique et autonomie

 

Avec un budget opérationnel cumulé de 7 millions d’euros en 2012 et près de 1 000 salariés dans le Sahel, des praticiens expérimentés, les 5 ONG membres soigneront au total cette année 60 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère et 250 000 cas de paludisme.

Reflet du rôle grandissant des ONG locales dans l’assistance aux populations les plus vulnérables, la plateforme a pour objectif de renforcer leur capacité opérationnelle – tant dans la réponse aux urgences que dans une perspective de moyen-long terme – et la qualité technique de leurs projets, tout en développant leur autonomie de gestion.

La mise en réseau des compétences, le partage des bonnes pratiques et la mutualisation des moyens sont au cœur de la logique de la plateforme. Face à la crise nutritionnelle qui sévit actuellement dans tout le Sahel, les équipes nigériennes de BEFEN, très expérimentées dans la prise en charge de la malnutrition aiguë sévère, ont ainsi soutenu l’ouverture d’un projet mené conjointement au Tchad par ALIMA et Alerte Santé.

 

Une perspective de développement

 

Grâce au soutien de l’UNICEF, la plateforme va désormais pouvoir renforcer la formation continue de ses cadres de santé, formaliser sa démarche pour la qualité des projets et s’ouvrir à de nouveaux membres dans la sous-région. « Un mécanisme formel d’audit des résultats des activités de soins et un label de qualité médicale seront prochainement mis en place, ainsi qu’un système de contrôle interne pour garantir une bonne gestion administrative et financière des projets, explique le docteur Isabelle Defourny, directrice des programmes de ALIMA. D’autres associations devraient nous rejoindre rapidement, notamment au Nigeria où nous avons identifié un partenaire. »

Pour Félicité Tchibindat, Conseillère régionale en Nutrition de l’UNICEF Afrique de l’Ouest et du Centre, « la création de cette plateforme s’inscrit pleinement dans les stratégies préventives et intégrées que privilégie l’UNICEF, en s’appuyant sur les capacités nationales pour un renforcement global des systèmes de santé dans une perspective de développement . Elle contribuera également à réduire le champ laissé à des interventions coûteuses en urgence et sur le court-terme. Elle renforcera la collaboration Sud-Sud qui est une des pistes pour garantir la qualité de la prise en charge de la malnutrition même dans des situations d’insécurité accrue . »

 

_______________________________________________________________________________

 

 

ALIMA
The Alliance for International Medical Action est une ONG humanitaire internationale. ALIMA regroupe un réseau d’ONG médicales présentes notamment dans la région du Sahel. Son objectif est d’apporter des soins dans les situations humanitaires et de mener des projets de recherches opérationnelles pour mettre en oeuvre des innovations médicales et des nouvelles stratégies d’intervention.

BEFEN
Bien Etre de la Femme et de l'Enfant au Niger (BEFEN) est une ONG nigérienne. BEFEN est une organisation composée exclusivement de médecins dont l’objectif est de «promouvoir le bien être de la femme et de l’enfant au Niger dans les domaines de la santé et de l’éducation».

AMCP
L'Alliance Médicale Contre le Paludisme (AMCP) est une ONG malienne. L'AMCP est une organisation dont l’objectif est d' «améliorer l’accessibilité aux soins de santé en général et du Paludisme en particulier par la mise en œuvre de stratégies appropriées».

Alerte Santé
Alerte Santé est une ONG tchadienne dont l’objectif général est la promotion de la santé de la population au Tchad par une assistance médicale aux couches défavorisées et aux «enfants de la rue» ; une assistance médicale d’urgence aux victimes des catastrophes ; la lutte contre les épidémies, les endémies et la pandémie du sida ; l’appui matériel et humain aux structures sanitaires existantes et une assistance en situation de crise alimentaire.

Keoogo
Keoogo est une association burkinabé d’aide à l’enfance née à l’initiative d’anciens membres du personnel local du projet « Enfants des rues » initié par Médecins Sans Frontières section du Luxembourg. Sa mission principale est d’offrir de façon directe ou via des partenariats ciblés en fonction de leur domaine de compétence, des services de protection, de soins médicaux et de réhabilitation aux enfants particulièrement vulnérables.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions