Yémen : 14 enfants tués alors qu’ils étaient à l’école

Publié le 10 avril 2019

On compte plus d’une trentaine de victimes après que deux écoles de Sanaa au Yémen ont été exposées à des explosions. Plusieurs enfants sont morts et d’autres sont dans un état critique à l’hôpital.

Au Yémen, malgré la guerre, des parents désireux que leurs enfants aient un avenir les envoient à l’école. Mais même les écoles ne sont pas sûres et de nouvelles explosions à proximité d’établissements scolaires l’ont prouvé cette semaine. Peu avant l’heure du déjeuner, alors que des enfants étaient en classe à Sanaa, un bombardement a provoqué une onde de choc qui a brisé les vitres et projeté des débris dans les salles de classe. Pour les enfants qui ont été témoins de cela, le choc et le traumatisme sont immenses. Les parents aussi sont dévastés : comment imaginer qu’envoyer son enfant à l’école le met en danger ?

En tout, 14 enfants ont été tués lors de l’explosion et 16 ont été grièvement blessés. Et il ne s’agit là que du bilan que les équipes UNICEF ont pu établir et vérifier. Les chiffres pourraient augmenter dans les prochains jours. Les blessés, dont plusieurs luttent pour survivre, ont pour la plupart moins de 9 ans. UNICEF a immédiatement déployé des professionnels pour apporter aux familles et aux enfants un accompagnement psychosocial ainsi que des fonds pour financer les opérations chirurgicales et médicales qui devront être effectuées. Nous aidons les familles les plus en difficulté à rester auprès de leurs enfants à l’hôpital pendant qu’ils sont soignés.

Cet incident n’a malheureusement rien d’isolé au Yémen où plus de 400 enfants sont morts depuis le début de l’année. Une école sur cinq a été rendue inutilisable par la guerre, certaines ayant été bombardées, et d’autres réquisitionnées pour des opérations militaires. Pour plus de deux millions d’enfants, aller à l’école n’est plus qu’un rêve lointain. C’est pour cela qu’UNICEF appelle les parties prenantes au conflit à cesser de prendre les enfants pour cible. Vulnérables, ils sont les principales victimes de la guerre et cela doit impérativement prendre fin.

Aidez-nous à secourir ces enfants. Faites un don à UNICEF.

Soutenir nos actions