Articles

Le Défi de l’Eau
Vos longueurs sponsorisées permettront de financer un programme Eau et assainissement dans des écoles du Togo.

Inauguré avec succès en 2011 dans la piscine francilienne de Puteaux, le Défi de l’Eau se généralise avec succès, d’année en année, dans les piscines de France participant à la Nuit de l’Eau. Cette animation solidaire est l’une des animations principales de la Nuit de l’Eau : un challenge sportif, en individuel ou par équipe, dans le but de collecter des dons en faveur des enfants du Togo.

Thomas : "10 euros par mois… si peu, et tant à la fois !"
"Quand j’ai vu le typhon aux Philippines, j’étais content d’avoir donné un peu chaque mois pour les enfants… L'UNICEF peut intervenir plus vite grâce aux dons réguliers".

Etudiant en communication à la fac de Rennes, Thomas, 21 ans, a décidé il y a un an de s’engager pour la cause des enfants en devenant donateur régulier à l’UNICEF. Un « petit don chaque mois », selon ses mots… qui nous permet de faire de grandes choses sur le terrain ! Portrait.

Philippines : « Je peux enfin retourner à l’école ! »

Après que le typhon Haiyan a frappé les Philippines le 8 novembre 2013, vous avez été nombreux à envoyer vos dons pour nous aider dans nos actions auprès des familles sinistrées. Grâce à ces soutiens, l’appel de fonds est couvert, et Rhonalyn, Michel et bien d’autres enfants ont pu retrouver le chemin de l'école… Ils témoignent.

Pour les enfants syriens, l’hiver est deux fois plus rude…
Les conditions sont difficiles voire dangereuses dans les camps de réfugiés. Cet enfant replace le couvercle de verre sur une lampe à pétrole à l'intérieur de l'abri de la tente de sa famille.

En ce moment les enfants réfugiés syriens sont confrontés à un hiver rigoureux, démunis contre le froid glacial qui plonge en dessous de zéro degré la nuit. Ils ont besoin urgemment de votre aide.

Excision et mutilations génitales : promouvoir leur élimination
Le changement des comportements passe par la sensibilisation des filles et des femmes, à savoir que mettre fin aux mutilations génitales permettra d’améliorer leur santé et leur bien-être.

Le 6 février, c’est la journée internationale contre les mutilations génitales féminines et l’occasion de dénoncer cette pratique aux conséquences dramatiques sur les jeunes filles et les femmes. Dans de nombreux pays, les efforts de l’UNICEF sont récompensés par une baisse généralisée de ces actes dangereux.

L’UNICEF libère 23 enfants soldats en Centrafrique
Ces enfants, que vous voyez ici de dos sur la photo pour préserver leur sécurité, sont maintenant dans un centre de transit et d'orientation soutenu par l’UNICEF.

Tandis que les violences ne connaissent aucun répit en République centrafricaine, l’UNICEF effectue un nouveau pas dans la lutte pour la démobilisation des enfants soldats en libérant 23 d’entre eux à Bangui. Des enfants libres qui vont pouvoir retrouver leurs familles maintenant.

Centrafrique : « Les enfants sont les premières victimes du conflit »
En Centrafrique, ce sont près de 2,3 millions d’enfants qui se trouvent affectés par la crise, soit la moitié de la population totale !

Judith Léveillée est un témoin de premier plan de la crise humanitaire en Centrafrique. Et pour cause, en tant que représentante adjointe de l'UNICEF en République centrafricaine, elle se trouve confrontée quotidiennement aux tensions sécuritaires et aux besoins vitaux des populations, tout en assurant la réponse d’urgence de l’UNICEF aux enfants et leurs familles. Interview.

L’année 2013 vue par l’UNICEF France
Le conflit en Syrie, l'une des urgences qui a marqué 2013 pour les enfants...

Cette année encore, les urgences ont rythmé le quotidien des enfants du monde : Syrie, Mali, Centrafrique, Philippines… Mais 2013 a également vu de belles avancées, et de nombreuses actions en faveur des enfants, en France comme à l’étranger – et ce grâce à votre soutien ! Retour en images sur les temps forts de l’année.

Centrafrique : l’urgence de la vaccination pour éviter une épidémie
Cet enfant se fait vacciner ici au camp de Saint-Sauveur à Bangui, l’un des principaux sites concernés par la campagne de vaccination.

Depuis le 8 janvier 2014, une campagne de vaccination d’urgence ciblant plus de 210 000 enfants déplacés par les violences à Bangui est en cours dans les principaux sites de déplacement dans la capitale centrafricaine grâce au soutien essentiel de l’UNICEF. Une action de prévention indispensable pour sauver des vies.

Séisme en Haïti, 4 ans après : le bilan des actions, les défis à relever
Lors de l’inauguration d’une nouvelle école construite, les écoliers haïtiens reçoivent un kit de fournitures scolaires par l’UNICEF.

Le 12 janvier 2010, l’un des plus terribles séismes au monde a ébranlé Haïti, causant des dégâts dramatiques tant humains que matériels. 4 ans après cette catastrophe, l’UNICEF dresse un bilan ponctué de progrès importants, aussi bien dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’assainissement. Toutefois, beaucoup de travail reste encore à faire pour aider le développement du pays.