Les Collectivités « amies des enfants »

Publié le 24 juin 2015

Les Collectivités « amies des enfants »

S’engager à mettre en œuvre les droits de l’enfant au niveau local et sensibiliser à la solidarité internationale ?  C’est l’objectif du réseau des Villes et Intercommunalités amies des enfants.

Depuis 2002, l’UNICEF France agit à travers un réseau de Collectivités « amies des enfants » pour rendre effectifs les droits de l’enfant sur le territoire français. 246 villes et 16 intercommunalités sont à ce jour amies des enfants et engagées pour soutenir tous les enfants et les jeunes dans leur développement.

Qu’est-ce qu’une collectivité amie des enfants ?

Dans une Collectivité amie des enfants partenaire d’UNICEF, « chaque enfant et chaque jeune profite de son enfance et de sa jeunesse, et développe son plein potentiel grâce à la réalisation égale de ses droits dans sa ville » (Child Friendly Cities and Communities Handbook, 2018). Les Villes et Intercommunalités amies des enfants s’engagent à appliquer la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) et à adopter une démarche d’action en lien étroit avec les 0/18 ans.

Devenir une collectivité amie des enfants est un engagement politique à l’échelle d’un territoire et concerne l’ensemble des élu.e.s, des agents de la collectivité, des acteurs éducatifs partenaires, des habitants et bien entendu les enfants et les jeunes. Sur une mandature, les collectivités amies des enfants s’engagent dans cinq domaines : le bien-être, la non-discrimination et l’égalité, l’éducation, la participation et la sensibilisation aux droits de l’enfant.

Dans une dynamique de réseau, UNICEF France accompagne chacune des collectivités à la mise en œuvre d’actions significatives sur son territoire. L’objectif est d’obtenir, en cours et à l’issue du mandat, des résultats durables autour de ces cinq engagements.

Toutes les collectivités peuvent demander à devenir « amies des enfants ». Mais toutes ne le deviennent pas ! Par ailleurs, le titre n’est pas à vie : UNICEF est un interlocuteur d’expertise sur les droits de l’enfant mais assure également une mission de veille sur l’application de ces droits en France et dans le monde. UNICEF se réserve donc la possibilité de retirer le titre Ville amie des enfants s’il est estimé qu’une collectivité  ne respecte pas ses engagements.

5 engagements pour le mandat 2020/2026

Comment devenir « Ville amie des enfants » ?

Pour devenir et demeurer Ville ou Intercommunalité amie des enfants, une collectivité doit :
1.    Présenter son action et ses projets en faveur des enfants et des jeunes
2.    Elaborer son propre plan d’action pour les enfants et les jeunes à l’échelle du mandat politique
3.    Signer une convention de partenariat avec UNICEF France
4.    Etre accompagnée par UNICEF France sur le suivi régulier de son plan d’action
Les villes et les intercommunalités candidatent au titre en fonction de leurs compétences et peuvent agir de consort pour les droits de l’enfant de 0 à 18 ans.

Ce processus répond à une démarche et à un calendrier précis, à retrouver sur le site dédié Ville Amie des enfants.

 

Inscrivez-vous

Suivez l'actualité des villes amies des enfants