Inclusion sociale

Inclusion sociale

L’inclusion sociale joue un rôle majeur et transversal dans tous nos domaines d’action. Selon le principe d’égalité, aucun enfant ne devrait être exclu de l’accès aux soins de santé et de l’enseignement, ni être privé d’une alimentation saine et d’eau potable, ni se voir refuser protection et soutien.

L’inclusion sociale, c’est lutter contre l’exclusion sociale et les inégalités

L’inclusion sociale est un domaine d’action de l’UNICEF transversal à tous les autres domaines dans lesquels nous travaillons : la nutrition, la santé, l’éducation, la protection…

Par l’inclusion sociale, nous voulons inclure tous les enfants dans nos programmes. Nous nous engageons à lutter contre toutes formes d’exclusion des enfants par la société : pauvreté, discrimination raciale, stigmatisation communautaire, handicap, démobilisation d’enfants soldats, filles victimes de violences sexuelles…

Aucun enfant ne peut être laissé de côté en marge de la société. Car investir dans l’avenir des enfants n’est pas seulement une obligation morale, c’est aussi enrichir la société et l’économie à long terme.
L’UNICEF œuvre pour un avenir meilleur des enfants et donc de l’humanité.

Éradiquer la pauvreté, une priorité pour l’UNICEF

Notre action se focalise sur tout ce qui peut faire la différence entre un enfant exclu, en marge de la société, et un enfant qui y a trouvé sa place. Cela demande l’implication de toute une série d’acteurs : nous, mais également nos partenaires, les gouvernements, les communautés… et vous !

Les défis ne manquent pas :

  • Principalement, cela passe par éradiquer la pauvreté, encourageant la répartition équitable des ressources et des services en faveur des enfants
  • Assister les parents dans l’éducation, la protection et l’inclusion de leurs enfants
  • Nous faisons aussi la promotion de l’inclusion sociale auprès des autorités des pays. En l’incluant dans leurs politiques, elles peuvent s’assurer que les droits des enfants les plus exclus et les plus désavantagés sont respectés sans discrimination
  • Nous travaillons également à responsabiliser les gouvernements en la matière, pour qu’ils lancent des politiques visant à valoriser chaque enfant et à leur donner un accès égalitaire à un avenir
  • En termes de plaidoyer, l’UNICEF lutte ardemment contre les stigmatisations et les stéréotypes, car ils sont le terreau des inégalités. En changeant les mentalités, nous participons à l’inclusion sociale des personnes marginalisées
  • Enfin, dans nos actions sur le terrain, nous veillons à porter une attention toute particulière aux enfants qui sont le plus souvent laissés à l’écart : les enfants les plus pauvres, porteurs d’un handicap, faisant partie de minorités…

Ces enfants risquent, bien plus que les autres, d’être oubliés et de ne pas avoir accès à toute une série de biens et de services.

Faire toujours plus pour endiguer les pratiques néfastes et violentes

Nous accordons notre attention aux enfants qui sont les plus souvent exclus et défavorisés. Malheureusement, dans plusieurs domaines, les chiffres montrent que la marge de progression reste importante pour aider les enfants à s’intégrer :

  • Pauvreté : environ 569 millions d’enfants et d’adolescents dans le monde vivent dans une pauvreté extrême, c’est-à-dire avec un euro par jour pour vivre
  • Handicap : environ 93 millions d'enfants souffrent d’une forme de handicap
  • Education : bien que le taux de scolarisation augmente au fil des années, il reste tout de même 58 millions d’enfants non scolarisés dont majoritairement des filles
  • Protection : plus de 100 000 enfants soldats ont été libérés et réinsérés dans leurs communautés depuis 1998… mais il en reste encore 250 000 enfants enrôlés de force dans les différentes zones de conflit

Depuis 25 ans, d’importants progrès ont été réalisés pour faire avancer les droits de l’enfant et pour réduire les nombreuses inégalités. Cependant, des millions d’enfants sont régulièrement victimes de discrimination, de violences physiques et sexuelles, de maltraitance et de négligence.
Le chemin est encore long pour que tous les enfants du monde aient droit au même bonheur.

La protection des enfants est l’affaire de tous

Nous voulons que de plus en plus de pays mènent une politique nationale de lutte contre la pauvreté des enfants et contre les inégalités, et financent cette politique au moyen de budgets appropriés.
En exhortant les gouvernements à intégrer l’inclusion sociale dans leurs politiques, et grâce à votre soutien en relais d’opinion, l’UNICEF prône l’égalité des chances pour les enfants les plus pauvres et les plus marginalisés.

Parce que chaque enfant, quels que soient sa couleur de peau, son origine ou son handicap, doit avoir les mêmes chances de se construire un avenir, l’UNICEF continue et continuera à se battre pour faire respecter les droits de tous les enfants défavorisés.

Média

La réinsertion d’anciens enfants soldats grâce au sport

En République démocratique du Congo, l'UNICEF a mis en place un programme unique au monde : "Capoeira pour la Paix".
Son objectif : permettre à d'anciens enfants soldats de découvrir cet art martial brésilien et employer cette activité sportive pour les aider à se réinsérer dans leurs communautés dans la province du Nord-Kivu.

La capoeira est un outil de libération non seulement physique, mais aussi mentale. Elle transmet aux enfants des valeurs universelles : former une famille avec leurs camarades, aimer son prochain comme un frère ou une sœur, le protéger et jouer avec lui.

  • Zéro enfant à la rue : on est loin du compte !
    logo UNICEF France

    A la veille de la Journée mondiale du refus de la misère, l'UNICEF France et la Fédération des acteurs de la solidarité publient les résultats d'une enquête flash, réalisée le 4 septembre dernier, dans 40 départements, hors Paris. Ce jour-là, jour de la rentrée scolaire, certains enfants n’ont pas passé la même nuit que les autres en rentrant de l’école...

  • Ce qui attend les enfants les plus défavorisés de la planète...
    Deux soeurs jumelles dans un camps de déplacés à Erbil Irak (Kurdistan)

    Pauvreté, analphabétisme et décès prématurés : selon l’UNICEF, c’est ce qui attend les enfants les plus défavorisés de la planète 

  • Les pays d’intervention de l’UNICEF
    Un véhicule de l'UNICEF intervient en Sierra Leone

    La force de l’UNICEF : être présent dans le monde entier de manière pérenne, afin d’accompagner sur le long terme les pays à se développer dans l’intérêt de tous les enfants, tout en se tenant prêt à intervenir en cas d’urgence. Pour atteindre chaque enfant, partout, tout le temps !