Don et prélèvement à la source : comment bénéficier d’une déduction d’impôts ?

Don et prélèvement à la source : comment bénéficier d’une déduction d’impôts ?

Faire un don à une association ou une fondation permet de payer moins d’impôts : voici comment procéder pour bénéficier de cette déduction fiscale.

Le prélèvement à la source entre en vigueur le 1er janvier 2019. À compter de cette date, l’impôt sur le revenu est donc prélevé directement sur les revenus des contribuables.

Pour les personnes qui ont fait un don à UNICEF France, association de loi 1901, les conditions à remplir pour bénéficier d’une déduction fiscale ne changent pas. Comme l’indique le ministère des Finances dans ce guide, « tous les crédits et réductions d’impôts sont maintenus dans les mêmes conditions, y compris ceux liés aux dons ». En clair, cela signifie que 75% de votre don à UNICEF est déductible des impôts, dans la limite de 537€.

>>> Tout savoir sur la défiscalisation de votre don

Don à une association : comment le déclarer aux impôts ?

-    J’ai fait un don ponctuel à UNICEF. Je reçois dans les semaines suivantes un reçu fiscal sur lequel figure le montant donné. L’année suivante, lorsque je remplis ma déclaration d’impôts, je mentionne ce montant.
-    J’ai opté pour le don mensuel. En avril, UNICEF me transmet mon reçu fiscal sur lequel figure le montant donné au cours de l’année précédente. Je fais figurer ce montant dans ma déclaration d’impôts.

Don et déduction d’impôts : comment ça marche ?

Pour calculer le montant de la retenue à la source, l’administration fiscale s’appuie sur mes revenus déclarés l’année précédente. Si j’ai fait état d’un don dans ma dernière déclaration, il sera présumé que j’ai fait un don du même montant l’année suivante.

Quand je fais un don pour la première fois, l’administration fiscale me restitue le trop-perçu au cours de l’été suivant ma déclaration.

Soutenir nos actions