Hécatombe au Yémen : plus de 80 enfants meurent chaque jour à cause de la guerre

Publié le 06 novembre 2018 | Modifié le 06 novembre 2018

En raison de la guerre qui a provoqué une crise économique, il est de plus en plus difficile de se nourrir au Yémen : la moitié des enfants souffre de malnutrition.

La photographie de la jeune Amal en une du New York Times a remis sur le devant de la scène l’ampleur de la crise au Yémen. Famélique, cette enfant de 7 ans souffrait de malnutrition. Mais elle est morte. Tous les jours, plus de 80 enfants connaissent le même sort dans ce pays rendu exsangue par des décennies de conflit. Tous les jours, ce sont plus de 80 enfants qui sont privés d’avenir.

Faites un don pour les enfants au Yémen.

L’UNICEF au plus près des enfants

Pour les aider et tenter de remédier à cette situation critique, l’UNICEF fournit des produits de première nécessité à 275 000 enfants et apporte de l’eau potable à plus de 5 millions de personnes. Nous vaccinons et soignons près d’un million d’enfants. Nous versons également chaque mois de petites sommes d’argent aux 1,5 million de familles les plus pauvres.

Dans les prochaines semaines, des incitations financières seront également disponibles pour les enseignants. Cela compensera en partie la perte de leurs revenus car ils n’ont pas été payés pendant des mois. Nous envisageons des mesures similaires pour les professionnels du monde médical ainsi que les personnes qui travaillent dans le domaine de l’acheminement de l’eau et de l’assainissement. Ces secteurs sont primordiaux et les enfants en ont besoin pour survivre.

Pourquoi il est urgent d’intervenir maintenant

Aujourd’hui, la moitié des enfants du Yémen est atteinte de malnutrition chronique. Dès leur naissance, les enfants ont un poids très faible et ils entrent de fait dans un cycle de malnutrition qui a un impact négatif sur le développement de leur cerveau. Privés des éléments nutritionnels nécessaires pour leur croissance, ces enfants n’atteindront jamais leur plein potentiel.

Aider le Yémen maintenant, c’est aussi nous aider à contrer les effets de la crise économique. Les prix des matières premières et des biens de première nécessité ont considérablement augmenté. Les familles les plus pauvres n’avaient déjà pas les moyens de se procurer de la viande ou du poisson. Désormais, elles n’ont même plus la possibilité d’acheter des fruits ou des légumes. Même l’eau est devenue trop chère.

L’action de l’UNICEF change les choses

Les dons que nous recevons nous permettent d’assurer un avenir pour les enfants. Les efforts que nous avons déployés l’an dernier nous ont permis de faire baisser le nombre de cas de choléra de 10%. Malgré les difficultés économiques, nous avons pu stabiliser le niveau de malnutrition. Mais nous devons faire plus, les enfants du Yémen ont besoin de nous.

Faites un don pour les enfants au Yémen.

Soutenir nos actions