Accueillons dignement les enfants réfugiés et migrants !

Publié le 06 juin 2016 | Modifié le 15 juin 2016

A l’approche de la journée mondiale des réfugiés (20 juin), l’UNICEF France souhaite remettre au centre de l’attention les premières victimes de cette crise mondiale qui frappe désormais l’Europe : les enfants. D’où qu’ils viennent et quelle que soit leur situation, nous devons les accueillir dignement, les protéger, et respecter leurs droits. Enquête dans la jungle de Calais, recommandations au gouvernement français, expo-photo, campagne de sensibilisation… Découvrez nos actions, et comment vous pouvez y contribuer.

La question ne devrait même pas être discutée. En signant la Convention internationale des droits de l’enfant, la France et ses voisins européens se sont engagés à garantir les droits de tous les enfants présents sur leur territoire, sans distinction. Ces enfants qui arrivent chez nous, quels qu’en soient la raison, les moyens et le but, ont le droit d’être protégés, d’avoir accès à la santé, à l’éducation, à des conditions de vie dignes… Et nous avons le devoir de les leur assurer.

Enquête dans les « jungles » de Calais et d’ailleurs…

En France, le Nord est depuis longtemps un lieu de passage pour les réfugiés et migrants cherchant à se rendre au Royaume-Uni. A Calais, Grande-Synthe*, Angres, Tatinghem mais aussi à Paris, des enfants vivent aujourd’hui dans des camps de fortune ou des bidonvilles, dans des conditions indignes où ils sont en proie à tous les dangers. Parmi eux, des mineurs seuls, sans parent ou adulte de confiance, livrés à eux-mêmes…

Qui sont ces enfants, d’où viennent-ils, où vont-ils et pourquoi ? Quels dangers courent-ils, quels sont leurs besoins ? C’est pour répondre à ces questions et pallier le manque criant d’informations permettant de remédier à la situation, que l’UNICEF France a mené une enquête sociologique, dont elle dévoilera les résultats le 16 juin 2016.

Cette enquête sera accompagnée des recommandations que l’UNICEF formule à l’intention des pouvoirs publics français, afin que soient enfin prises les mesures qui permettront à chacun de ces enfants d’être protégé et de voir ses droits respectés.

Enfin, un reportage photographique, réalisé par la photojournaliste Laurence Geai auprès de ces enfants, sera exposé à la Fondation EDF à partir du 20 juin 2016, et disponible en ligne sur le Medium de l’UNICEF France. Ses photographies nous engagent à reconnaître la rudesse de l’existence de ces enfants, les risques qu’ils encourent et l’urgence à leur venir en aide...

Comment aider ?

En affichant votre soutien à l'UNICEF France, notamment en relayant sur les réseaux sociaux nos recommandations à l'intention des institutions ! Nous vous dévoilerons tout jeudi 16 juin au matin... restés connectés sur #niSainsniSaufs !

Vous pouvez également soutenir l’UNICEF dans ses actions sur le terrain dans les pays d’origine ou de transit de ces enfants, notamment en faisant un don en ligne, ou en nous permettant d’envoyer directement sur le terrain de l’aide d’urgence (couvertures, bâches, kits de premiers secours ou d’hygiène), du matériel de santé ou encore des fournitures scolaires… Merci de votre soutien !

 

*Depuis mars 2016, un camp humanitaire (le tout premier de France) a été construit à Grande-Synthe selon les normes internationales définies par le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU.