Adham, 11 ans, Liban : « En période de forte chaleur en été, nous passons des jours sans eau »

Publié le 27 juillet 2021

Au Liban, l’eau est presque devenue un privilège. Alors que le pays est en proie à une dépression économique sans précédent, de nombreuses familles peinent à satisfaire leurs besoins les plus élémentaires, comme avoir accès à l’eau potable.

Syrine, 10 ans, transporte deux grandes bouteilles d'eau en plastique fraîchement remplies non loin de sa maison à Wadi El Jamous.

 

 

« Je viens avec mon père tous les jours pour l'aider à collecter de l'eau » nous raconte Syrine, 10 ans, sur qui pèsent deux grandes bouteilles en plastique fraîchement remplies non loin de sa maison à Wadi El Jamous. « Je rêve de pouvoir ouvrir un robinet chez moi et de voir de l'eau couler du robinet ».

À Wadi El Jamous, au nord du Liban, Adham, 11 ans, collecte l'eau dans deux récipients de six litres, qu'il accroche sur son vélo.

 

 

 

« Quatre fois par jour, je fais cet aller-retour pour chercher de l'eau à la source du village, quel que soit le temps. Parfois en été, le puits s'assèche et nous passons des jours sans eau ». À Wadi El Jamous, au nord du Liban, Adham, 11 ans, collecte l'eau dans deux récipients de six litres, qu'il accroche sur son vélo.

 

 

Adham et Syrine sont comme d’autres enfants Libanais, Syriens ou Palestiniens au Liban à qui l’on a appris que l’eau n’était pas quelque chose à considérer comme acquis. Avec la crise économique, le manque de financement et les coupures d’électricité qui se multiplient, l’eau se fait de plus en plus rare. Plus de quatre millions de personnes, dont un million de réfugiés, risquent de ne plus avoir accès à l’eau potable. Particulièrement vulnérables, les bébés et les enfants sont exposés à plus de risque, les maladies liées à l'eau et à l'assainissement étant l'une des principales causes de décès des enfants de moins de cinq ans.

UNICEF en action au Liban

Depuis octobre 2020, nos équipes soutiennent les quatre principaux établissements publics d'eau avec des fournitures, des consommables et des réparations rapides afin de sécuriser les services d'eau pour quatre millions de personnes. À ce jour, plus de 184 690 personnes ont reçu des fournitures essentielles liées à l’eau, l’hygiène et l’assainissement et près de 200 000 personnes ont eu un accès temporaire à de l'eau potable et à usage domestique.

Des fournitures humanitaires essentielles d'une valeur de 464 000 dollars ont été distribuées, notamment des kits pour bébés, des kits d'hygiène, des serviettes hygiéniques et des réservoirs d'eau.

Nos équipes sur place assurent la continuité des services d’eau et d’assainissement pour plus de 150 000 réfugiés syriens dans des camps informels, dont la moitié sont des enfants.

Les besoins des enfants au Liban demeurent immenses. Faites un don à UNICEF France pour soutenir nos actions sur place.