Afghanistan : huit enfants morts suite à une explosion

Publié le 11 janvier 2022

Déclaration d'Alice Akunga, représentante a.i. de l'UNICEF en Afghanistan, sur la mort de huit enfants due à la détonation d'un engin explosif

Kaboul, le 11 janvier 2022 – « L'UNICEF est profondément attristé par la mort de huit enfants dans le district de Lal Pur, dans la province de Nangarhar, en Afghanistan, hier, lorsqu'un engin explosif de guerre a explosé près d'une école. Quatre autres enfants, qui étaient en classe, ont également été blessés. Les douze enfants tués et blessés étaient tous des garçons.

L'UNICEF exprime sa plus profonde sympathie aux familles des victimes et des blessés.

L'accident d'aujourd'hui souligne combien il est important que la communauté internationale aide l'Afghanistan à éliminer les munitions explosives et les restes d'engins de guerre. Il est tout aussi important de sensibiliser les enfants et leurs communautés aux risques et aux mesures préventives à prendre.

Eliminer les munitions explosives et les restes d'engins de guerre

L'utilisation d'armes explosives, en particulier dans les zones peuplées, constitue une menace persistante et croissante pour les enfants et leurs familles. En 2020, à l'échelle mondiale, les munitions explosives, y compris les restes de guerre, ont été responsables de près de 50 % de toutes les pertes d'enfants, ce qui a entraîné la mort et la mutilation de plus de 3 900 enfants.

Les écoles - et leurs environs - doivent être des espaces sûrs où tous les enfants peuvent apprendre et s'épanouir.

L'UNICEF exhorte toutes les parties concernées en Afghanistan à prendre des mesures concrètes pour nettoyer les zones contaminées par les armes, protéger les enfants et les maintenir hors de danger à tout moment. »