August n'a plus peur du VIH / sida

Publié le 30 novembre 2011 | Modifié le 31 mars 2016

À 10 ans, August bénéficie du programme péri-scolaire national « Window of Hope » (Fenêtre d’espoir). Soutenu par l’Unicef, ce programme consiste à apprendre aux enfants de Namibie, âgés de 10 à 14 ans, à prendre confiance en eux pour se protéger des maladies, comme le VIH / Sida, et à ne pas stigmatiser les personnes malades.

 

 

 

August vit à Litapi dans le sud de la région Omusati. Elle poursuit sa scolarité dans une petite école où elle bénéficie du programme péri-scolaire "Window of Hope" (Fenêtre d'espoir). Elle apprend à ne pas stigmatiser les personnes malades et à mieux comprendre  leur souffrance. « Avec Window of Hope, on dessine le visage des gens, en montrant quand ils sont contents, quand ils sont en colère… », explique la fillette.

 

Connaître le VIH / Sida pour mieux le combattre

En Namibie, les jeunes sont les principales victimes de l’épidémie du VIH / sida. Selon le Ministère de la Santé et des Services sociaux, 16 000 enfants âgés de moins de 14 ans sont aujourd’hui infectés par le virus. Dans ce pays du sud de l’Afrique où les moins de 18 ans représentent plus de 40 % de la population, il est fondamental de sensibiliser les jeunes le plus tôt possible aux risques et aux manières de se protéger contre le VIH / sida et d’autres maladies.

Pour cela, le Ministère de l’Éducation a lancé en 2004 le programme "Window of Hope". Soutenu par l’Unicef (qui finance la formation des enseignants et fournit du matériel), le programme vise à sensibiliser les 10-14 ans, une fois par semaine, au comportement à adopter face aux maladies en général, et au VIH / sida en particulier. À travers des jeux, des histoires, des chansons, mais aussi par le biais de matières scolaires classiques comme les sciences, les enfants apprennent très tôt à connaître cette maladie.

August confie : « On apprend comment nos corps vont changer en grandissant. On apprend des choses sur le VIH / sida. C’est une maladie mortelle ». À l’entendre, il semblerait que la petite fille ait déjà pris conscience du rôle qu’elle peut jouer : « On doit faire attention aux personnes atteintes du VIH / sida. On doit les aider à bien se nourrir, à laver leur vaisselle et à les habiller ».

 

De l’espoir pour l’avenir

Grâce à "Window of Hope" et aux donateurs de l’Unicef, August saura se protéger du VIH / sida et d’autres maladies, mais il reste encore du chemin à parcourir. Aujourd’hui encore, la Namibie fait partie des pays les plus affectés par le VIH / sida au monde. Il faut continuer à relayer nos messages de sensibilisation, pour atteindre le plus de personnes possible.

Votre don

Par exemple
0,55 € : c’est le coût approximatif d’un test rapide de diagnostic du sida, pour les jeunes de plus de 18 ans et les adultes.
24 € : c’est le coût d’un test du sida pour les enfants de moins de 18 mois.
52€ : c’est le coût d un traitement évitant la transmission du VIH-Sida de la mère à son nouveau-né
Un traitement antirétroviral coûte entre 20 € et 72 € pour un enfant (en fonction du pays).

 

En Namibie…

250 000 enfants (de 0 à 17 ans) sont orphelins ou sont devenus vulnérables à cause du VIH / Sida.
Le taux de prévalence* du VIH / Sida chez les 15-49 ans est de 13,3 %.

À quoi d'autre ont servi vos dons ?
Voir d'autres articles "Votre don en action"

*Prévalence : nombre total de cas de maladies enregistrés sur une population donnée, à une période ou à un moment donnés.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions