Avancées pour les enfants en France, l’UNICEF reste vigilant

Publié le 28 janvier 2013 | Modifié le 22 décembre 2015

L’UNICEF salue les mesures annoncées en faveur des enfants en France dans le plan gouvernemental contre la pauvreté, tout en restant vigilant sur leur mise en œuvre effective. Et milite pour plus d'efforts en direction des enfants les plus vulnérables.

L’UNICEF France salue les mesures concernant spécifiquement les enfants contenues dans le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale adopté lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions du 21 janvier 2013. Les principes d’objectivité, de non stigmatisation, de participation ou encore de décloisonnement qui l’animent sont des éléments positifs qui vont dans le sens des recommandations de l’UNICEF.

 

Propositions reprises

 

De très nombreuses propositions du rapport « Familles vulnérables, enfance et réussite éducative » auquel l’UNICEF France a activement collaboré en amont de la conférence ont été reprises. On peut notamment évoquer l’annonce d’un plan de santé enfant – ado - jeunesse, l’accentuation des efforts de redistribution vers les familles les plus pauvres, la prise en compte de la spécificité des territoires ultramarins ou encore le renforcement de l’accueil en structures collectives des enfants de moins de 3 ans en situation de vulnérabilité.

 

L’UNICEF France se félicite également que le gouvernement de Jean-Marc Ayrault acte dans le Plan pluriannuel la nécessité de définir une politique globale et une stratégie nationale pour l’enfance, et souligne l’engagement pris de créer une instance spécifique dans le cadre du futur Commissariat général à la stratégie et à la prospective.

Des efforts à faire

Pour autant, l’attention en direction des enfants les plus vulnérables doit être renforcée : enfants roms, mineurs isolés étrangers et enfants en situation de handicap. La construction d’un réseau de capitalisation des « pratiques significatives », comme annoncée dans le plan, pourrait y concourir. L’UNICEF France y contribuera activement en s’appuyant sur des expériences concrètes et efficaces de politiques locales développées dans le cadre du réseau de ses Villes amies des enfants.

 

L’UNICEF France reste mobilisé et poursuit son travail de fond en lien avec les différents ministères engagés pour accompagner la mise en œuvre effective et le déploiement des mesures annoncées.

En savoir plus

- Tous nos articles sur la thématique « Enfance en France »

- L'action de l'UNICEF en France

Soutenir nos actions