Baygon et l'UNICEF France, alliés contre le paludisme

Publié le 01 avril 2010 | Modifié le 26 février 2016

Toutes les 30 secondes, un enfant meurt du paludisme quelque part dans le monde. Chaque année, 190 à 330 millions de cas de paludisme sont recensés. Pour la 3e année consécutive, Baygon, marque du groupe SC Johnson, et l’UNICEF France renouvellent leur partenariat pour lutter contre cette maladie, dont 90% des cas sont référencés en Afrique Sub-saharienne.

Du 1er mars au 31 août 2010, pour tout achat d’un insecticide Baygon, trois centimes d’euro seront reversés au programme de prévention du paludisme mené par l’UNICEF France en République centrafricaine.

Comme le rappelle Jacques Hintzy, président de l’UNICEF France : « Depuis deux ans, le partenariat Baygon-Unicef France aide à sauver des vies en Afrique. En 2009, près de 120 000 € ont pu être ainsi collectés pour mener des campagnes d’information et de prévention contre le paludisme en République centrafricaine. Des moyens antipaludéens ont été dispensés et près de 548 300 vies ont pu être ainsi protégées. Nos efforts ont contribué à faire la différence et notre engagement sur le long terme pour l’éradication de cette maladie mortelle est crucial. Notre objectif est simple : défendre les droits fondamentaux à la santé et à la protection des enfants ».

En République centrafricaine, le paludisme est la 3e cause de mortalité infantile après le VIH/sida et les maladies respiratoires. Le programme Baygon-UNICEF France prévoit la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide et des programmes de prévention.

Sébastien Folin, animateur, parrain de l'UNICEF France pour la lutte contre le paludisme avec Baygon, explique : « Malgré les progrès scientifiques, il n’existe toujours pas de vaccin contre le paludisme ; mais des alternatives existent et se sont montrées efficaces : les plus importantes étant la prévention. Nous avons besoin de vous pour rassembler assez d’énergie et de fonds pour aider l’Unicef dans sa mission de prévention du paludisme en Afrique. Nos efforts réalisés en France, vont contribuer à la réussite des actions de l’Unicef France sur le terrain ».

Les actions de prévention du paludisme seront aussi l'occasion de vacciner contre d'autres maladies. L’an dernier, plus de 225 000 enfants ont été vaccinés contre la poliomyélite et 120 000 femmes enceintes ont bénéficié du vaccin antitétanique en République centrafricaine.

En tant que leader mondial des produits insecticides domestiques, SC Johnson, société propriétaire de Baygon, s’est engagée à participer activement à la prévention des maladies dues aux insectes telles que le paludisme et la dengue. La société soutient la lutte contre le paludisme en finançant des programmes éducatifs, de prévention et de recherche dans plusieurs pays africains. Le partenariat Baygon-UNICEF France reflète l’engagement de SC Johnson envers les collectivités où la
société opère.

L'UNICEF est un partenaire fondateur, avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le
Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque mondiale, de
l'initiative « Faire reculer le paludisme » (Roll Back Malaria).

Média

Sébastien Folin avec l'UNICEF et Baygon

Soutenir nos actions