Campagne enfants et sida : un partenariat pour favoriser l'accès aux traitements

Publié le 01 mars 2006 | Modifié le 06 juillet 2015

Le bureau régional de l’UNICEF du sud et de l’est de l’Afrique et l’Initiative sida du Collège international Baylor de médecine pédiatrique (BIPAI) ont signé le 27 février un accord pour travailler ensemble sur l’amélioration de l’accès aux antirétroviraux et aux autres traitements pour les enfants qui vivent avec le VIH/sida dans cette région d’Afrique.

« Cette collaboration est une bonne nouvelle pour les enfants qui vivent avec le VIH et le sida dans les pays de la région, où trop peu reçoivent les soins et le traitement dont ils ont besoin, a déclaré Per Engebak, le directeur du bureau régional de l’UNICEF. Cela marque un pas un avant dans la campagne mondiale Enfants et Sida, qui a été lancée l’année dernière spécialement pour encourager les collaborations comme celle-ci afin de prévenir la contamination des enfants par le virus et d’améliorer le traitement, la santé et le soutien aux enfants malades ou affectés par le VIH et le sida ».

Quelques 2,3 millions d’enfants vivent avec le VIH et plus de 5 millions sont morts de la pandémie jusqu’à présent, la plupart d’entre eux en Afrique. Les thérapies à base d’antirétroviraux (ART) ne sont devenues que récemment accessibles à un plus grand nombre de personnes en Afrique, mais le VIH/sida reste peu diagnostiqué chez les enfants, qui bénéficient peu des traitements. L’adaptation pédiatrique de la plupart des ART n’est pas encore finalisée et les fournisseurs de soins de santé manquent de formation en matière de traitement des enfants pour le sida. Trop peu d’enfants sont bénéficiaires ne serait-ce que d’un traitement antibiotiques à bas prix pour prévenir ou traiter les maladies opportunistes dont ils sont régulièrement victimes. La nouvelle collaboration entre Baylor et l’UNICEF s’annonce comme un progrès décisif pour faire progresser le traitement pédiatrique du sida dans la région.

« Ce nouveau partenariat aidera Baylor et l’UNICEF à étendre le traitement pour les familles et les enfants infectés par le VIH/sida à travers 20 pays du sud et de l’est africains, a déclaré Michael Mizwa, le vice-président, en charge des affaires internationales, de la BIPAI. Ces pays sont ceux de la planète qui sont les plus gravement atteints par le VIH/sida ».

Le BIPAI est dirigé par le docteur Mark W. Kline, professeur de pédiatrie au Collège Baylor de médecine : « Baylor et l’UNICEF se sont partagés les objectifs et les missions et nos activités à travers l’Afrique se complètent », a-t-il signalé.

L’Initiative Baylor date de 1996 et constitue une démarche pionnière pour mener conjointement des efforts de prévention, de soin, de traitement, de recherche et d’enseignement aux métiers de la santé afin de venir en aide aux familles et aux enfants affectés par le VIH/sida. L’un des éléments les plus significatifs de l’approche de Baylor dans ce domaine est perceptible à travers les Centre cliniques d’excellence pour enfants, qui fonctionnent depuis deux ans. Six de ces centres existent en Afrique. Ils permettent aux enfants et aux familles d’accéder à des traitements et à des soins complets mais ils offrent aussi aux professionnels de santé l’occasion de recevoir une formation. Il existe également des centres d’excellence Baylor en Europe de l’est. Des projets sont envisagés pour d’autres pays du monde, notamment en Asie.

Plus récemment, Baylor a créé le Corps pédiatrique Baylor contre le sida (Baylor Pediatric AIDS Corps), un programme qui envoie des médecins sur le terrain, en Afrique, pour réaliser des traitements et former des professionnels de santé à travers le sud du continent.

LES PARTENAIRES

Le Collège de médecine Baylor, fondé en 1900, est l’une des plus grandes institutions médicales académiques américaines. Il figure au 11e rang des écoles de recherche médicale en terme de financement par les National Institutes of Health des Etats-Unis. Chaque année, il accueille plus de 3000 étudiants en médecine et professions médicales, aussi bien internes qu’externes.

Depuis 60 ans, l’UNICEF est le principal défenseur de la cause des enfants. En menant des programmes sur le terrain dans 155 pays et territoires, il aide les jeunes à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays pauvres, l’UNICEF travaille pour la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles, et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le sida. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de gouvernements, d’entreprises, de fondations et de particuliers.

Soutenir nos actions