Darfour : 1 million d'enfants sans aide humanitaire

Publié le 20 décembre 2005 | Modifié le 31 mars 2016

Sur les 3 millions d’enfants estimés dans la région, plus d’un million vit dans des zones dangereuses et inaccessibles aux travailleurs humanitaires.

Plus de 3 millions d’enfants sont quotidiennement affectés par le conflit qui se déroule actuellement au Darfour. Ils sont particulièrement exposés à la malnutrition, à la maladie et à la violence. Environ 1,75 millions d’enfants vivant dans des camps de déplacés et dans les villes avoisinantes ont désormais accès aux services sociaux de base, le plus souvent grâce à l’aide humanitaire, et ceci malgré l’insécurité environnante. Dans ces camps, le taux de mortalité est redescendu en dessous du seuil d’alerte, à 0,79 morts par jour pour 10 000 enfants. Le taux de malnutrition a lui aussi baissé, de 21,8% à 11,9% ce qui reste élevé.
Cependant, il reste 1,25 millions d’enfants inaccessibles pour des raisons de sécurité et leur situation demeure inconnue.

Les éléments clés du rapport :

  • l’économie du Darfour connaît un déclin important, créant et renforçant une plus grande dépendance à l’aide humanitaire,
  • Ayant pour conséquence d’empirer la situation des enfants vivant en dehors des camps, dans des communautés pas encore directement affectées par le conflit,
  • La violence de faible intensité continue quotidiennement, créant un climat de peur et paralysant encore plus les activités économiques de base.
  • Le Darfour est maintenant « ghettoïsé » : les groupes appartenant à des tribus différentes ont peur de sortir de leur lieux d’habitation immédiats.

« L’aide humanitaire a considérablement amélioré la situation générale au Darfour depuis 2004 », a déclaré Ted Chaiban le représentant de l’UNICEF au Soudan. « Mais l’instabilité continuelle et l’impasse politique signifient que les enfants d’ici ont peu d’espoir d’avoir un vrai avenir. Les participants aux négociations d’Abuja devraient se demander quelle est la meilleure façon d’assurer un avenir à leurs enfants. Les enfants du Darfour méritent les mêmes gages de paix que les enfants ayant souffert du conflit opposant le Nord et le Sud du Soudan », a ajouté Ted Chaiban. « Le succès des négociations d’Abuja est la pierre angulaire de ces gages. ».
 
Child Alert Darfur est le premier d’une série de rapports qui analysent la vie des enfants dans les endroits les plus troublés du monde.

 

Soutenir nos actions