De nouvelles écoles à Aceh

Publié le 17 décembre 2009 | Modifié le 31 août 2015

Depuis le tremblement de terre et le tsunami fin 2004, plus de 200 nouvelles écoles ont vu le jour à Aceh, en Indonésie.

Le séisme et le tsunami de 2004 ont détruit de nombreuses écoles en Asie du sud-est. A Aceh, après ces catastrophes, l’Unicef a pris part à la reconstruction massive de ces établissements. Un premier pas vers le retour à la vie normale. Pour s’assurer qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte, l’Unicef s’est mobilisé pour remettre sur pieds les écoles dans les zones dévastées  mais s’est également engagé dans un projet de construction de nouvelles écoles, notamment dans les districts touchés par les conflits.

Des écoles mieux construites, mieux conçues

Ce sont des écoles "amies des enfants" et résistantes aux tremblements de terre qui ont été conçues. 226 de ces établissements ont été construits avec le soutien de l’Unicef depuis fin 2004 à Aceh. 50 000 écoliers suivent aujourd’hui les cours dans ces structures sûres et disposant, entre autres, d’un accès à l’eau potable et d’espaces récréatifs. L’Unicef œuvre dans la continuité avec les responsables de l’éducation en Indonésie pour que ces écoles soient bien entretenues et servent encore à des générations d’écoliers.

Un enseignement de qualité

L’Unicef, à Aceh et Nias, a également contribué à la formation des équipes enseignantes pour développer une école de qualité. Objectifs : améliorer l’enseignement, l’apprentissage, le planning et le management dans les établissements. 7 000 enseignants, chefs d’établissements dans 25 districts ont ainsi été formés. Et plusieurs milliers d’enseignants et d’éducateurs ont également été formés à l’éducation de l’hygiène.
 

Soutenir nos actions