Déclaration de Tony Lake en vue de l'indépendance du Sud-Soudan

Publié le 08 juillet 2011 | Modifié le 31 mars 2016

Décidée par référendum en janvier dernier, l'indépendance du Sud-Soudan sera effective le samedi 9 juillet. Anthony Lake, le Directeur exécutif de l'Unicef, attire notre attention sur les enfants de ce pays qui vont être confrontés à des changements significatifs.

 

 

" Demain est un jour historique pour les enfants et le peuple du Sud-Soudan. Après des années de conflit, un nouveau pays est en train d’émerger, avec l’espoir d’un avenir meilleur pour tous les citoyens.

4 millions d’enfants
– 50 % de la population – feront partie de cette nouvelle nation. Nous devons tous jouer notre rôle pour aider cette « génération de l’indépendance » à survivre et à se développer. Même en l’absence de conflit, les enfants du Sud-Soudan devront faire face à des défis majeurs. Un enfant sur neuf meurt avant l’âge de 5 ans. Des centaines de milliers sont privés de leur droit à l’éducation, à des soins de santé de base et à d’autres services importants. Ils sont nombreux à être déplacés et donc plus vulnérables.

C'est sur ces enfants, les plus défavorisés et les plus vulnérables, que l’Unicef doit concentrer son attention et ses actions. L’Unicef s’engage à soutenir le gouvernement de la République du Sud-Soudan afin de mieux protéger ses enfants.

Demain, les enfants qui n’ont connu que la guerre auront une chance de connaître la paix. Nous ne devons pas les abandonner. "
 

En savoir plus :

Au Soudan, l'Unicef poursuit son action malgré les violences

L'Unicef lance deux appels de fonds pour les trois prochains mois :

- l'un à hauteur de 24,5 millions d'euros pour venir en aide d'urgence aux enfants du Soudan.

- l'autre à hauteur de 9,6 millions d'euros pour les enfants du Sud-Soudan.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions