Afghanistan : UNICEF est profondément choqué par les violentes flagellations subies par un jeune garçon

Publié le 04 août 2021

Déclaration du Représentant d’UNICEF en Afghanistan, Hervé Ludovic De Lys

KABOUL, Aghanistan, 4 août 2021 – « UNICEF est extrêmement inquiet par l’escalade de la violence contre les enfants en Afghanistan, et est outré par les violentes flagellations infligées par une personne anti-gouvernement à un garçon de 12 ans dans le village de Kohsayyad, du district de Shirin Tagab, dans la province de Faryab.

« Le jeune garçon souffre de blessures dans le dos, sur les jambes ainsi que sur les pieds, et est traumatisé par cette violente attaque. UNICEF, avec le soutien de ses partenaires locaux, UNICEF met en place une aide d’urgence pour aider l’enfant et sa famille, dont notamment un soutien psychosocial, des soins médicaux et d’autres besoins essentiels.

En ligne avec la Convention des Droits de l’Enfant et le droit international humanitaire dont l’Afghanistan est signataire, chaque enfant doit être protégé. UNICEF demande à ce que toutes les parties du conflit s’engagent à protéger les enfants et à respecter leurs droits. »

 

 

A propos d'UNICEF
UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans toutes ses actions. UNICEF travaille dans 190 pays et territoires du monde entier avec ses partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour plus d'informations sur UNICEF et son travail : www.unicef.fr