Déclaration sur la désinformation concernant le coronavirus

Publié le 09 mars 2020

Déclaration de Charlotte Petri Gornitzka, directrice générale adjointe d'UNICEF pour les partenariats, sur la désinformation concernant les coronavirus

New York, le 6 mars 2020 – « Partout dans le monde, les gens prennent les précautions nécessaires pour se protéger, ainsi que leur famille, contre les coronavirus. Une bonne préparation, fondée sur des preuves scientifiques, est essentielle en ce moment.

Cependant, alors que de nombreuses personnes partagent des informations sur le virus et sur la manière de s'en protéger, seules certaines de ces informations sont utiles ou fiables. La désinformation en période de crise sanitaire peut propager la paranoïa, la peur et la stigmatisation. Elle peut également avoir pour effet de laisser les gens sans protection ou de les rendre plus vulnérables au virus.

A titre d’exemple, un récent message erroné en ligne circulant en plusieurs langues dans le monde entier et se présentant comme une communication d'UNICEF semble indiquer, entre autres, qu'éviter les glaces et autres aliments froids peut aider à prévenir l'apparition de la maladie. C'est, bien sûr, totalement faux.

Stop aux fausses informations !

Aux auteurs de ces mensonges, nous leur adressons ce simple un message : STOP ! Partager des informations inexactes et tenter de les faire passer pour des autorités en détournant les noms de ceux qui sont en position de confiance est dangereux et erroné.

Au grand public, nous lui demandons de rechercher des informations précises sur la manière de se protéger et de protéger sa famille, auprès de sources vérifiées, telles qu’UNICEF ou l'OMS, de responsables gouvernementaux de la santé et de professionnels de la santé de confiance ; et de s’abstenir de partager des informations provenant de sources non fiables ou non vérifiées.

Il peut être difficile, dans la société actuelle riche en informations, de savoir exactement où s'adresser pour obtenir des informations sur la manière de se protéger et de protéger ses proches. Mais il est essentiel que nous restions aussi vigilants quant à l'exactitude des informations que nous partageons et de prendre toutes les autres précautions pour assurer notre sécurité et celle de nos proches.

UNICEF prend activement des mesures pour fournir des informations précises sur le virus en travaillant avec l'Organisation mondiale de la santé, les autorités gouvernementales et des partenaires en ligne comme Facebook, Instagram, LinkedIn et TikTok, pour s'assurer que des informations et des conseils précis soient disponibles, ainsi qu'en prenant des mesures pour informer le public lorsque des informations inexactes apparaissent. »