Des enfants soldats aux enfants des rues

Publié le 23 novembre 2004 | Modifié le 28 décembre 2015

L'European Network on Street Children Worldwide et la Fédération des Francas, s'engagent pleinement dans la Journée Mondiale de l'Enfance mise en oeuvre par l'UNICEF, qui porte cette année une attention particulière sur le problème des enfants soldats.

Les informations concernant les conflits armés, dans lesquels ces enfants recrutés par milliers, sont utilisés, maltraités, diminués par la maladie et la malnutrition et parfois tués dans les affrontements entre les Etats belligérants, sont en effet très alarmantes.

Néanmoins, il est très important de sensibiliser le public et la classe politique européenne à un autre phénomène social concernant les enfants, tout aussi alarmant et dont l’ampleur et la fréquence se font extrêmement préoccupantes. Ce sujet est celui des enfants exclus, marginalisés, celui des enfants de la rue.

Les enfants de la rue ne se rencontrent pas que dans les pays du tiers-monde. En Europe, des enfants pauvres, maltraités, exploités, des enfants abandonnés ou des orphelins deviennent souvent aussi « enfants de la rue ».

On considère qu’au niveau mondial, entre 100 et 150 millions d’enfants vivent partiellement dans la rue. Afin de survivre, ils fouillent les poubelles, demandent l’aumône, pratiquent la vente ambulante, volent ou dans certains cas, sont même forcés de se prostituer.

Nous affirmons l’urgence d’ouvrir les yeux de l’opinion publique et des élus politiques sur ces êtres humains marginalisés, et sur la nécessité de garantir le respect de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Dans l’esprit de la construction européenne, l’ European Network on Street Children Worldwide et la Fédération des Francas se réjouit que le nouveau Traité Constitutionnel de l’Union Européenne contienne parmi ses objectifs la protection des droits des enfants dans l’Europe et dans les pays du monde entier. L’European Network on Street Children Worldwide et la Fédération des Francas porteront leur attention sur la nécessité de ratifier le Traité Constitutionnel afin d’aider à renforcer les droits des enfants les plus faibles dans notre société. Les enfants et les jeunes d’aujourd’hui représentent le futur de l’Europe entière.

Soutenir nos actions