L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Ayesha tient son bébé dans les bras, dans le camps de Wafi en Somalie, le 13 juin 2022. © UNICEF/UN0663317/Sewunet
© UNICEF/UN0663317/Sewunet

En Somalie, les enfants meurent de faim à nouveau !

La famine plane sur plus d’un demi-million d’enfants en Somalie. En raison de la sécheresse et des conséquences du changement climatique, de nombreuses familles sont contraintes de quitter leurs maisons pour trouver refuge dans des villages voisins en quête de nourriture.  

« Ma famille a perdu tout le bétail qu’elle possédait. Tous les animaux sont morts parce que nous ne pouvions plus les nourrir ni même leur donner de l’eau », confie Ayesha, 18 ans.
Il y a une semaine, inquiète pour son fils qui souffre de malnutrition, la jeune femme décide de quitter son village pour trouver refuge dans le camp de Waffi, à Mogadiscio.
Sur place, le fils d’Ayesha a pu être pris en charge par les équipes de santé soutenues par l’UNICEF.
En Somalie, le fils d’Ayesha est pris en charge par les équipes de santé soutenues par l’UNICEF, le 13 juin 2022.
© UNICEF/UN0663316/Sewunet
Quant à la petite Obsinale, âgée d’un an, elle se remet des souffrances causées par la malnutrition à l’hôpital d’Hargeisa, soutenu par l’UNICEF en Somalie. Elle est venue ici avec sa sœur jumelle Mersinale qui vient d’être autorisée à sortir après s’être complètement rétablie.

Dans cet hôpital, les lits sont pleins. Il n’y a plus aucune place pour les nouveaux arrivants. Le personnel soignant a été contraint d’installer des matelas à même le sol pour accueillir les enfants nouvellement admis.
Obsinale, un an, se remet de la malnutrition à l'hôpital d'Hargeisa, en Somalie, le 19 juin 2022.
© UNICEF/UN0663254/Sewunet

La Somalie, frappée de plein fouet par la malnutrition

La Corne de l’Afrique est actuellement confrontée à une des pires sécheresses que la région n’ait jamais connue en 40 ans. Selon nos estimations, 10 millions d’enfants vivant dans la Corne de l’Afrique sont affectés par les conséquences du bouleversement climatique.

En effet, depuis fin 2022, les précipitations sont bien en dessous de la moyenne habituelle en raison de La Niña,  phénomène météorologique qui influence le climat. Celui-ci aggrave la sécheresse qui frappe actuellement la Somalie, l’Ethiopie, le Kenya et Djibouti.

La Somalie est de loin le pays le plus touché. Le nombre d’enfants somaliens, âgés de 6 mois à 5 ans, qui sont exposés à la malnutrition aiguë sévère est passé de 386 000 à 513 550. Cette augmentation alarmante de 33% nous permet d’estimer que ce sont 127 000 enfants de plus qui risquent aujourd’hui de mourir de faim.

Pire encore, 1,5 million d’enfants, soit près de la moitié de la population des moins de cinq ans, souffriront de malnutrition aiguë d’ici la fin de l’année.

Le bouleversement climatique est un tueur silencieux. Il impacte certes le climat, mais provoque aussi la recrudescence et l’aggravation de la propagation de cas de malnutrition sévère et de maladies hydriques. Ainsi, les enfants atteints de malnutrition sévère encourent 11 fois plus de risque de mourir.

Les enfants de moins de cinq ans parmi les plus vulnérables

Entre les mois de janvier et juillet de cette année, nos équipes ont déploré la mort de  730 enfants dans les centres de nutrition. Ces chiffres sont sans doute plus élevés car de nombreux décès ne sont pas signalés. Nous avons également identifié plus de 8 400 cas suspects de diarrhée aiguë et de choléra ainsi 13 000 cas de rougeole (dont 78 % d’enfants âgés de moins de 5 ans).  

Le cas de la Somalie démontre que lorsque des niveaux élevés de malnutrition aiguë sévère chez les enfants se combinent à des épidémies mortelles, la mortalité infantile augmente de façon spectaculaire. Notre équipe en Somalie en fait la tragique constatation tous les jours sur le terrain.

Les interventions de l’UNICEF en Somalie

L’UNICEF fournit une aide vitale essentielle aux enfants et à leurs familles, notamment dans les domaines de la santé, de la nutrition, de la vaccination, de l’eau et de l’assainissement. Grâce au soutien précieux des donateurs, l’UNICEF a pu venir en aide à près de 1,7 million de personnes et 1,2 millions d’enfants vivant dans la Corne de l’Afrique.

Face aux urgences induites par le climat, les solutions sur le long terme sont cruciales. Sur place, nos équipes développent des programmes pérennes pour mieux contenir les conséquences du changement climatique.

Les besoins sur place demeurent importants et augmentent de jour en jour ! La situation est catastrophique.

Des femmes et leurs enfants attendent de recevoir une assistance au centre de santé Community Empowerment and Development Action à Dolow, en Somalie, le 3 février 2022. ©UNICEF/UN0591072/Taxta

Les enfants ont besoin de vous

Si l’aide humanitaire apportée n’est pas renforcée, des milliers de familles et d’enfants vont mourir.
Faire un don

Plus d’articles

Urgence

Inondations au Pakistan : les enfants en péril !

Asie du sud - 26 septembre 2022
Urgence

Une promesse de plus d'un demi-milliard de dollars pour lutter contre la malnutrition dans le cadre de la réponse internationale

Afghanistan / Burkina Faso / Ethiopie / Haïti / Kenya / Madagascar / Mali / Niger / Nigeria / République démocratique du Congo / Somalie / Soudan / Soudan du Sud / Tchad / Yemen - 21 septembre 2022
Communiqué de presse

Au moins 11 écoliers tués dans une attaque au Myanmar

Myanmar - 19 septembre 2022
Voir plus