Haïti : l'UNICEF France apporte une aide de 150.000 euros

Publié le 23 mars 2004 | Modifié le 31 août 2015

 Aujourd’hui le pays tente peu à peu de sortir du chaos, mais la situation est grave dans beaucoup de secteurs. Au cours d’une visite à St Marc, au Nord de Port-au-Prince, l’équipe locale de l’UNICEF a constaté que la population était très affectée par la violence. Les enfants et les enseignants sont traumatisés par ce qu’ils ont vu. Un grand nombre de personnes ont été témoins de meurtres. Il y a un sentiment de peur généralisé dans les bidonvilles.

Pour l’instant seulement 100 des 3 000 écoles de Port au Prince sont à nouveau ouvertes. Dans le reste du pays, entre 20 et 30 % des écoles fonctionnent mais moins de 50 % des enfants se rendent en classe. Le ministre de l’éducation lance un appel pour que tous les enfants retournent à l’école. L’UNICEF distribuera dès la semaine prochaine du matériel d’éducation et de santé aux écoles et à ses partenaires.

Les 150.000 euros de l’UNICEF France devraient être affectés au secteur de la santé, et particulièrement pour les soins des enfants et des femmes enceintes. Des distributions systématiques de vitamine A dans les centres de vaccination et de maternité vont être mises en place ainsi que des distributions de fer et d’acide folique via les sages-femmes. 12.000 kits d’hygiène sont arrivés mercredi et la moitié a été distribuée par Caritas.

Même avant la crise actuelle, la situation des enfants haïtiens était l'une des plus mauvaises du monde. Plus d'un jeune sur dix meurt avant l'âge de cinq ans ; plus de 200.000 enfants ont perdu un ou leurs deux parents à cause du SIDA, et entre 3,2 et 6,7% des jeunes femmes de 15 à 24 ans vivent avec le VIH/SIDA. En outre, tous les ans, près de 5.000 enfants naissent avec le VIH, et le taux de mortalité des mères est l'un des plus élevés du monde. Plus d'un cinquième des enfants haïtiens souffrent d'insuffisance pondérale à la naissance, et seulement la moitié de la population enfantine est régulièrement vaccinée. Près de 40% des enfants de moins de cinq ans sont atteints d'infections respiratoires aiguës.

L'UNICEF est présent en Haïti depuis 1949. Ses programmes sont notamment axés sur l'éducation, la santé, les jeunes et les adolescents et la protection de l'enfant. 

Soutenir nos actions