Haïti : "Tous à l'école"

Publié le 11 mai 2010 | Modifié le 31 août 2015

Edward Carwardine, porte-parole de l'Unicef en Haïti, présente le "mouvement pour l'apprentissage" qui vise la scolarisation de tous les enfants haïtiens.

En quoi consiste le "mouvement pour l’apprentissage" ?

Le ministère de l’éducation et l’Unicef s’engagent avec tous leurs partenaires dans ce mouvement social qui implique les parents, les enseignants, les enfants, les éducateurs et les décideurs politiques dans la transformation du secteur éducatif en Haïti, sur plusieurs années.

Quand et comment est-il mis en place ?

Il s’inscrit dans la stratégie du retour des enfants à l’école, 3 mois après le séisme. Il consiste aussi bien en distributions de fournitures scolaires qu'en réponses politiques (question des frais de scolarité par exemple ou transformation de l’environnement scolaire). Dans les trois à quatre mois à venir, les efforts se concentrent sur l’accès à l’éducation grâce à la distribution de matériel dans les écoles endommagées ou détruites par le séisme. En même temps, l’Unicef soutient le déblayage des décombres, l'approvisionnement en eau et l’installation de latrines dans les établissements scolaires. Toutes les écoles touchées par le séisme et identifiées par le ministère de l’éducation reçoivent le soutien de l’Unicef, avec l’espoir que 700 000 enfants pourront retourner étudier dès septembre. Un grand nombre de partenaires participent à cet effort. Une attention toute particulière est apportée aux besoins des enfants qui ont abandonné l’école, aux enfants pauvres et aux enfants qui ont besoin de centres éducatifs spéciaux.

Quel est l'objectif de long terme ?

C'est la reconstruction des écoles ainsi que le renforcement et la réhabilitation du rôle du gouvernement dans la gestion et la réglementation de l’accès à l’éducation de tous les enfants. Selon ce projet, l’éducation doit être accessible par tous, et réalisée dans des structures sécurisées.

En quoi ce mouvement participera à la reconstruction du pays et des enfants ?

L’éducation pour tous est un pilier de la reconstruction d’Haïti. L'ambition va au-delà du retour à la normale, car la situation était loin d’être satisfaisante auparavant. Il s’agit d'inclure les enfants qui en étaient exclus avant le séisme. Cette éducation de qualité est nécessaire à la création d’une nouvelle génération de dirigeants haïtiens, de parents, de décideurs politiques et de cadres.

Soutenir nos actions