Hubert a frappé Madagascar

Publié le 22 mars 2010 | Modifié le 31 mars 2016

Plus de 97 000 personnes ont été affectées par la tempête tropicale qui a frappé l’île entre le 10 et le 12 mars.

Le 10 mars dernier, la côte est de Madagascar a été affectée par une tempête tropicale modérée, avec des vents de 75 kilomètres par heure, dans les districts de Mananjary, Ifanadiana et Ambositra. Puis Hubert - c’est le nom donné à cette tempête - s’est dirigé à l’ouest de Madagascar. Entre le 10 et le 12 mars, la tempête a continué de générer de fortes pluies, entraînant des inondations dans le sud est du pays. Au moins 54 personnes seraient mortes. Et plus de 97 000 personnes affectées. Dont plus de 38 000 sans-abri, selon les autorités.

Aider les familles

La priorité aujourd’hui : réparer les routes pour pouvoir acheminer l’aide jusqu’aux familles touchées. Et pour que les produits de première nécessité puissent circuler dans le pays.

L’Unicef a déployé ses équipes sur le terrain pour évaluer les besoins. Et d’ores et déjà distribué des couvertures, des bidons, des savons, du matériel d’hygiène... L’Unicef a également fourni plus de 1 000 moustiquaires imprégnées dans les zones affectées.  5 000 moustiquaires supplémentaires sont attendues sur place.

Comme de nombreuses habitations, des dizaines d’infrastructures -  écoles, centres de santé -  ont également été détruites au sud-est du pays. L’Unicef se prépare à envoyer près d’une tonne de médicaments à Madagascar. Mais également du petit matériel de construction et du matériel scolaire.

Soutenir nos actions