Inondations Pakistan : l’Unicef lance un nouvel appel de fonds

Publié le 21 septembre 2010 | Modifié le 31 août 2015

Face à l’ampleur de la crise, l’Unicef révise son appel de fonds pour venir en aide aux populations sinistrées du Pakistan. Aujourd’hui, seuls 35 % de cet appel sont couverts. Pourtant, avec plus de 10 millions d’enfants affectés, la crise humanitaire est d’une telle ampleur que son échelle dépasse l’imagination du public partout dans le monde.

 

 

L’appel de fonds de l’Unicef passe à 192 millions d’euros : ce montant couvrira une période de 12 mois à partir d’août 2010 jusqu’à la fin de juillet 2011. Actuellement, l’Unicef doit faire face à un manque de financement de 122,4 millions d’euros.
 
Avec plus de 20 millions de personnes affectées, l’urgence au Pakistan dépasse le nombre total des personnes affectées par le tsunami de 2004, celles du séisme au Cachemire en 2005 et celles du séisme de janvier en Haïti. Environ un cinquième du pays s’est retrouvé sous les eaux. Les inondations ont détruit d’immenses surfaces agricoles dans un pays déjà en situation d’insécurité alimentaire.
 
Un rapport de l’Unicef souligne que certaines zones du Pakistan, notamment la province du Sindh, sont toujours inondées et des centaines de milliers de personnes sont toujours en cours d’évacuation. Dans d’autres régions, au fur et à mesure que les eaux se retirent, les gens regagnent leurs habitations. Les moyens de subsistance ont été détruits dans des zones où la population avait déjà du mal à survivre quotidiennement avant les inondations. L’urgence n’est pas terminée et l’impact des inondations perdurera pendant des années voire des décennies selon le rapport.

 

L’Unicef toujours sur place

 

Les opérations de secours de l’Unicef au Pakistan se concentrent sur l’approvisionnement en eau et l’assainissement, sur la nutrition, la santé, l’éducation et la protection des enfants. L’Unicef et ses partenaires approvisionnent plus de 6 millions de personnes et mettent en œuvre des programmes de traitement de l’eau, et de réparation des puits, etc. Pour la santé, plus d’un demi-million d’enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés contre la polio et plus de 420 000 enfants contre la rougeole. Des produits nutritionnels sont distribués à plus de 375 000 enfants de moins de 5 ans et à plus de 50 000 femmes enceintes et allaitantes. Quelque 35 000 enfants ont accès à des activités éducatives et récréatives et 26 000 enfants et femmes reçoivent une aide psychosociale.
 
L’Unicef France, qui a déjà contribué à hauteur de 2 millions d’euros aux fonds récoltés par l’Unicef international, renouvelle son appel à la générosité des Français pour aider les millions de femmes et d’enfants victimes de cette catastrophe.
 

Comment nous aider :

Faites un don

Relayez notre message en téléchargeant notre kit de communication.

Soutenir nos actions