Jean Van de Velde devient Ambassadeur de l’Unicef France

Publié le 13 juillet 2012 | Modifié le 22 décembre 2015

À l’occasion de l’Open de France de golf 2012, Jean Van de Velde a été officiellement nommé Ambassadeur de l’Unicef France. Une nomination qui l’a conforté dans son engagement envers notre association, peu de temps après le début du 1er Trophée Unicef-Le Club.
 

 

 

« L’Unicef, c’est l’enfance. Et l’enfance, c’est notre avenir », affirme Jean Van De Velde. Notre nouvel Ambassadeur n’a pas attendu de rejoindre Mimie Mathy, Patrick Poivre d’Arvor ou encore Lilian Thuram pour s’en convaincre. Avant de devenir Ambassadeur, l’icône du golf français s’était déjà engagé auprès de notre association en parrainant le 1er Trophée Unicef- le Club, au profit des enfants du Sri Lanka, encore très fragilisé par une guerre civile de 30 ans. Les fonds collectés à travers cette compétition amateur sont affectés à un programme de l’Unicef, visant à protéger les enfants vulnérables et leurs familles. « C’est donc au Sri Lanka que Jean Van de Velde se rendra pour sa première mission sur le terrain avec l’Unicef, afin qu’il se rende compte, de façon très concrète, du travail de nos équipes pour venir en aide aux enfants », a annoncé Gérard Bocquenet, directeur général de l’Unicef France.
 
 

Un engagement qui sonne comme une évidence

 

Sensible à la cause des enfants, Jean Van de Velde a décidé de mettre son talent au service des adultes de demain. « L’envie de m’impliquer pour la cause des enfants est une évidence pour moi et je suis convaincu de pouvoir sensibiliser le public et lever des fonds, par le biais du golf, pour l’Unicef. Si mon engagement peut rendre la vie un peu plus facile à des enfants beaucoup moins privilégiés, je crois que c’est la moindre des choses à faire. »

Pour l’Unicef France, s’associer au golf de manière aussi importante est totalement nouveau. « Nous avons fait ce choix pour plusieurs raisons, explique Gérard Bocquenet. Avec environ 600 000 joueurs, la pratique du golf prend de plus en plus d’importance en France : elle touche désormais tous les âges, y compris les enfants, et toutes les catégories sociales. Plus largement, cette nomination traduit notre volonté stratégique de nous appuyer plus fortement sur le sport et ses talents pour faire passer les messages essentiels de l’Unicef auprès d’un large public et renforcer notre collecte de fonds. »

Soutenir nos actions