L’UNICEF mobilisé pour secourir les enfants et les familles affectées par le typhon Hagupit

Publié le 08 décembre 2014 | Modifié le 04 janvier 2016

Alors que le typhon Hagupit continue de semer le chaos à travers les Philippines, l’UNICEF agit rapidement pour soutenir la réponse du gouvernement philippin à cette urgence, en fournissant du matériel et des services vitaux pour les enfants et les femmes dans les zones les plus touchées par les vents et les fortes pluies.

Les dernières estimations du gouvernement indiquent que plus d’un million de personnes sont affectées, dont plus de 400 000 enfants. La plupart d’entre elles se trouvent dans les sites d’évacuation.
 
Le typhon est toujours en progression, accompagné de vents destructeurs, de pluies diluviennes, de montées des eaux et de glissements de terrain. Son impact définitif est toujours inconnu.
 
« Les opérations rapides d’évacuation menées par le gouvernement ont épargné beaucoup de personnes de blessures et même de la mort » affirme Lotta Sylwander, la représentante de l’UNICEF aux Philippines. « Mais Hagupit est toujours une menace sérieuse, et avec les dizaines de milliers d’enfants et de femmes qui ont besoin d’une aide d’urgence, l’UNICEF et ses partenaires travaillent sans relâche pour relever les nombreux défis. »
 
Le bureau de l’UNICEF à Tacloban, mis en place après le super typhon Haiyan, a activé son plan de réponse d’urgence dès la semaine dernière. Ses 54 employés sont prêts à être déployés dans les zones affectés pour évaluer les dégâts, pour travailler avec le gouvernement et les partenaires pour assister les évacués. A l’heure actuelle, ils chargent des camions de matériel et de fournitures d’urgence prépositionnés pour être distribués dans les zones affectées de Samar et au-delà.
 
Le manque d’eau potable et de systèmes d’assainissement sont une menace directe pour la santé des enfants. Le rétablissement des points d’eau existants sera la première priorité dans les jours qui viennent. L’UNICEF a déjà du matériel stocké dans ses entrepôts à Tacloban, Manille et Cotabato : kits d’eau et d’hygiène, pompes à eau, générateurs, réservoirs et unités de traitement pour l’eau.
 
D’autres fournitures d’urgence dont du matériel médical, des aliments thérapeutiques contre la malnutrition, des sels de réhydratation orale et des bâches pour au moins 12 000 familles.
 
Le typhon Hagupit a frappé seulement 13 mois après le super typhon Haiyan, qui a dévasté une partie des Visayas orientales. Les actions de l’UNICEF vont se concentrer sur l’aide aux enfants pour surmonter les effets de l’anxiété et de la peur, par une assistance psychosociale.
 
Des tentes-écoles et des fournitures scolaires seront également fournies afin que les enfants évacués et ceux dont les écoles sont fermées ou endommagées puissent continuer l’école.
 
« Heureusement, le typhon a causé bien moins de dégâts que Haiyan, mais il y a tout de même près d’un million de personnes – dont beaucoup ont été touchés par Haiyan – qui ont du quitter leurs maisons » a rappelé Lotta Sylwander. « Ces personnes ont fait des efforts immenses pour reconstruire leur vie au cours des 12 derniers mois et elles ont besoin de notre aide pour que ces efforts ne soient pas balayés par cette nouvelle catastrophe. »

Typhon Hagupit aux Philippines

 >>> Suivez sur Storify l’évolution de la situation et l'action des équipes de l'UNICEF qui portent secours aux enfants philippins et leurs familles.

Soutenir nos actions