La menace d'une nouvelle escalade à Mekelle, en Éthiopie, met la vie des enfants en danger

Publié le 25 novembre 2020

Déclaration de la directrice générale d'UNICEF, Henrietta Fore

New York, le 25 novembre 2020 - « UNICEF exhorte les parties au conflit en Éthiopie à épargner les enfants de l'impact des hostilités dans la région du Tigré, qui en est maintenant à sa troisième semaine.

Quelque 500 000 personnes vivent à Mekelle, dont la moitié sont des enfants. UNICEF est profondément alarmée par le fait que la menace d'une nouvelle escalade des combats par les deux parties mettrait leur vie et leur bien-être en danger immédiat.

Nous appelons les parties au conflit à cesser les combats et à parvenir à un règlement pacifique. Les agences humanitaires devraient être autorisées à accéder d'urgence, sans entrave et de façon durable à toutes les zones touchées.

Nous sommes également préoccupés par la sécurité des centaines de travailleurs humanitaires qui se trouvent encore à Mekelle et ailleurs dans le Tigré. Nous demandons à toutes les parties au conflit de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer leur protection. »