Le "street-art" pour la réinsertion des enfants soldats

Publié le 17 mars 2011 | Modifié le 11 janvier 2016

Pour la Journée mondiale des enfants soldats (12 février), l’association Univerbal initiatrice du programme "Enfants Soldats Stop" a organisé cette année une manifestation de "street-art" à Paris. Des artistes graffeurs étaient invités à réaliser des portraits d’enfants soldats sur les murs du centre bus de la rue des Pyrénées, dans le 20e arrondissement.

Sur une fresque géante, des portraits symboliques d'enfants soldats. Chacun à sa manière, des artistes graffeurs ont illustré le thème des enfants enrôlés dans des groupes armés, pour interpeler le grand public au moyen du "street-art", l'art de la rue, et le sensibiliser au sort de ces enfants sacrifiés.

Une forme d’art solidaire, au service d'une grande cause humanitaire : ces artistes ont répondu à l’appel de l’association Univerbal qui depuis 2006, sensibilise et agit en faveur de la réinsertion des enfants soldats, à travers l'art et la culture.

Pour en savoir plus sur l’association Univerbal : www.univerbal.org

Média

Diaporama
En savoir plus

Notre dossier sur les Enfants soldats

Une autre action de sensibilisation « de rue » pour la Journée des enfants soldats : une flashmob « freeze » à Blois, organisée par de Jeunes Ambassadeurs de l’UNICEF : voir la vidéo !

Soutenir nos actions