Léa, trait d'union entre les étudiants et les enfants du monde

Publié le 04 mars 2012 | Modifié le 09 mai 2016

Du haut de ses 20 ans, Léa affiche une personnalité plus que déterminée. Dès l’université, elle s’engage pour l’Unicef en devenant référente « Enfance en France » à Dijon. Ses études supérieures l’amènent ensuite à Lyon, où elle s’investit rapidement sur le projet « UNICEF Campus », destiné aux étudiants. Portrait d’un petit bout de femme hyper mobilisé pour les enfants du monde !

Humble et discrète, Léa n’est pas arrivée à l’Unicef par hasard. « Ma grand-mère est une personne engagée pour les enfants, à travers l’associatif », explique la jeune femme qui suit cet exemple familial dès que l’opportunité se présente à elle. Dans la région de Dijon, il n’y a pas encore de Jeunes Ambassadeurs quand Léa se tourne vers l’Unicef. Cela n’empêche pas le comité dijonnais de l’orienter vers la thématique « Enfance en France », dont elle devient référente. Elle commence alors à mener des actions de plaidoyer dans différentes écoles, fait de la vente au profit de l'Unicef sur les stands, etc. Arrivée à Lyon, Léa ne tourne pas pour autant le dos à notre association, bien au contraire ! Elle se rapproche rapidement du comité du Rhône et propose à l’équipe de bénévoles d’intégrer davantage les étudiants aux différentes actions.

Place à la jeunesse !

« Léa a montré au comité du Rhône la place à accorder aux jeunes dans tous nos projets, raconte Sandrine Labalme, salariée de l’Unicef France, en poste au sein du comité du Rhône. Elle nous a fait prendre conscience du rôle qu’ils doivent jouer. »

Très active, Léa se démène pour faire participer les jeunes au maximum : Des Lumignons du cœur à la Nuit de l’Eau, en passant par l’organisation de la 5e Rencontre nationale des Jeunes Ambassadeurs, Léa fait la liaison entre le Pôle Étudiant Unicef de Lyon et le comité. C’est elle qui prend l’initiative avec deux de ses amies de créer un groupe Facebook pour le Pôle Étudiant, c’est elle aussi qui met en place des systèmes pour faciliter les échanges entre les jeunes et tous les bénévoles du 69 sur le net… « Aujourd’hui, elle manage parfaitement les jeunes Unicef sur Lyon, se réjouit Sandrine Labalme. Elle est très autonome. »

Dépensant son énergie sans compter, Léa devient, au fil du temps, un vrai moteur pour le comité. Dynamique et très engagée, elle organise son emploi du temps entre son cursus à l’École supérieure de commerce et de développement de Lyon, le Pôle Étudiant de l’Unicef à Lyon, et ses amis. « Léa me parle au quotidien de ce qu’elle fait à l’Unicef, confie Floriane une amie de l’école. Elle m’apprend plein de choses, c’est très enrichissant. »

Un stage consacré au projet « Unicef Campus »

Preuve de son attachement à notre association, s’il en faut encore une, Léa décide de faire son stage de deuxième année à nos côtés. Ainsi, elle a passé un mois et demi au comité de Lyon, et un mois et demi au siège de l’Unicef France, à Paris, de janvier à mars 2012. Et c’est tout naturellement qu’elle a consacré cette période de stage au projet Campus. « La mission de Léa, ici, au siège de l’Unicef France, a consisté à renforcer l’accompagnement personnalisé des différentes antennes Campus pour qu’elles se déploient au mieux, explique Lynda Sedoud, chargé des programmes jeunes à l’Unicef France, loin d’être avare en compliments à l’égard de Léa. Elle apporte un regard pertinent sur nos actions, à travers son statut d’étudiante. Sa force, c’est sa maturité. »

Aujourd’hui, Léa coordonne des projets Unicef depuis chez elle. Avec la fin de l’année universitaire qui approche, les dossiers à rendre et les examens à préparer lui prennent la majorité de son temps. Mais, rassurons-nous, ce n’est pas pour autant qu’elle délaisse les enfants du monde. Rendez-vous en septembre pour de nouvelles aventures Unicef !

Soutenir nos actions