Les enfants dans les situations d’urgence

Publié le 23 avril 2013 | Modifié le 31 décembre 2015

Découvrez des bilans d’action de l’UNICEF auprès des femmes et des enfants dans des situations d’urgence.

SOS enfants en danger ! Enfances perdues.

L'ipact des conflits armés sur les enfants au Nigéria et au-delà Titre : SOS enfants en danger ! Enfances perdues. L’impact du conflit armé sur les enfants au Nigeria et au-delà
Année de publication : 2015
Nombre de pages : 10
Résumé : Environ 800 000 enfants ont été obligés de fuir leurs foyers en raison du conflit dans le nord du Nigéria entre Boko Haram, les forces militaires et les groupes d'autodéfense civile. Publié un an après l'enlèvement de plus de 200 écolières à Chibok, le rapport Enfances perdues révèle que le nombre d'enfants qui fuient les violences à l’intérieur du Nigéria, ou qui traversent les frontières pour se réfugier au Tchad, Niger et Cameroun, a plus que doublé en à peine un an.
 
Ce rapport présente le lourd tribut que le conflit fait payer aux enfants du Nigéria et de la région :

  • Des enfants sont utilisés dans les rangs de Boko Haram - comme combattants, cuisiniers, porteurs et guetteurs.
  • Des jeunes femmes et des filles sont victimes de mariage forcé, du travail forcé et de viols.
  • Des élèves et enseignants ont été délibérément pris pour cible - avec plus de 300 écoles endommagées ou détruites et au moins 196 enseignants et 314 élèves tués à la fin de 2014.

> Télécharger

 

 

Les enfants dans la crise en République centrafricaine.

Les enfants dans la crise en République centrafricaine Titre : Les enfants dans la crise en République centrafricaine. Un rapport d’activité à quatre mois.
Année de publication : 2014
Nombre de pages : 26
Résumé : En 2013, ce qu’on a qualifié de « crise oubliée » a atteint un paroxysme, lorsque des rebelles Séléka ont envahi le pays, provoquant la mort de centaines de personnes et le déplacement de près d’un million d’autres. La situation s’est considérablement détériorée après une série d’attaques les 5 et 6 décembre 2013, qui ont déclenché une vague de représailles à travers le pays.
Plus de 600 000 personnes, soit 13 % de la population, sont déplacées à travers le pays, dont environ 200 000 à Bangui seulement, et les populations minoritaires continuent d’être persécutées pour des raisons religieuses ou ethniques. On estime à 6 000 le nombre d’enfants qui restent associés à des groupes armés.
Cette crise reste une urgence humanitaire pour les enfants : presque 2,3 millions sont touchés et beaucoup restent en danger et nécessitent toujours aide et protection.
Ce rapport donne les grandes lignes de la réponse de l’UNICEF pendant les quatre premiers mois de l’activation du Niveau 3 de l’urgence humanitaire, déclenchée par l’intensification de la crise en République centrafricaine au début du mois de décembre 2013. Il se concentre sur les résultats obtenus en faveur des enfants comparés aux objectifs fixés pour les 100 premiers jours de l’intervention de Niveau 3, ainsi que sur les besoins et défis persistants et souligne également les priorités de l’intervention d’urgence en cours pour 2014.

> Télécharger

 

En état de siège. 3 années d’un conflit dévastateur pour les enfants en Syrie

La syrie, un conflit dévastateur pour les enfants syriens Titre : En état de siège. 3 années d’un conflit dévastateur pour les enfants en Syrie
Année de publication : 2014
Nombre de pages : 19
Résumé : Le nombre d’enfants affectés a plus que doublé au cours de la troisième année du conflit syrien. Particulièrement touchés sont le million d’enfants bloqués dans les zones syriennes en état de siège ou difficiles d’accès pour l’aide humanitaire, en raison de la violence continue. Ce rapport portant sur les dommages considérables causés aux 5,5 millions d’enfants touchés par le conflit, demande un arrêt immédiat des violences et une augmentation de l’aide pour ces enfants sinistrés.
> Télécharger

 

Conflit en Syrie : une scolarité en suspens

Les enfants Syriens : une génération perdue ? Titre : Conflit en Syrie : une scolarité en suspens. Action visant à préserver la scolarité de toute une génération
Année de publication : 2013
Nombre de pages : 11
Résumé : Ce rapport révèle que depuis 2011, près de 3 millions d’enfants syriens ont été forcés d’abandonner leur scolarité du fait des combats et de leurs
conséquences : peur, insécurité, destruction des écoles et fuite des familles. En trois ans, les progrès accomplis en matière d’éducation depuis ces dix dernières années en Syrie ont été anéantis. Le rapport met en avant des mesures essentielles qui, si elles étaient mises en œuvre sans délai, pourraient inverser la tendance.
> Télécharger

 

Les enfants syriens, une génération perdue ?

Les enfants Syriens : une génération perdue ? Titre : Les enfants syriens, une génération perdue ? Rapport sur la crise en Syrie, mars 2011 – mars 2013
Année de publication : 2013
Nombre de pages : 17
Résumé : L’UNICEF et ses partenaires s’engagent pour faire en sorte que les enfants syriens ne deviennent pas une « génération perdue ». Ce rapport souligne une partie des efforts majeurs déployés pour limiter les conséquences du conflit sur les enfants, notamment dans les secteurs de première nécessité comme la santé, la nutrition, la vaccination, l’eau et l’assainissement. Il montre également les investissements réalisés dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance, en faveur d’un avenir meilleur pour les enfants.
> Télécharger

 

Children in crisis in the Sahel, Progress Report / Synthèse du rapport

Les enfants syriens : une génération perdue ? Synthèse du rapport Titre : Children in crisis in the Sahel, Progress Report / Synthèse du rapport


Année de publication : 2012
Nombre de pages : 4
Résumé : La situation nutritionnelle des enfants vivant dans la bande sahélienne s’est détériorée de manière significative en 2012. Une faible pluviométrie en 2011 a engendré de mauvaises récoltes et des pertes de bétails, qui ont entrainé une augmentation des prix de l’alimentation et les prévisions pour 2012 n’étaient pas encourageantes.
> Télécharger

 

Soutenir nos actions